Retour aux résultats Version imprimable

Saint-François-de-l'Île-d'Orléans
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Face aux îles Madame et au Ruau, implantée sur l'île d'Orléans, à quelque 40 km en aval de Québec, se dresse la municipalité de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans, dont l'aspect géographique épouse la forme d'un triangle. Son territoire couvre 16 % de la superficie de l'île, à l'est de Sainte-Famille et de Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans. Jadis couverte de vignes sauvages qui ont suggéré à Cartier la dénomination ancienne de l'île d'Orléans, Île de Bacchus, Saint-François-de-l'Île-d'Orléans a vu le jour en 1679 et a reçu le titre de paroisse en 1714 sous la dénomination Saint-François-de-Sales. Cette appellation a été transférée telle quelle à la municipalité de paroisse établie en 1855, laquelle n'est exclusivement identifiée que sous la dénomination abrégée Saint-François. D'autre part, sur les cartes des XVIIe et XVIIIe siècles, on peut relever les deux formes. Il convient de rappeler qu'une première municipalité de paroisse avait été créée en 1845 sous le nom Saint-François-Isle-d'Orléans. Devenue partie de la municipalité de comté en 1847, elle a été abolie à toutes fins pratiques. Par ailleurs, le bureau de poste ouvert en 1852 portait le nom Saint-François-d'Orléans. En 2003, la municipalité de la paroisse de Saint-François devenait la municipalité de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans. La dénomination retenue célèbre le souvenir de François Berthelot, comte de Jouy et de Saint-Laurent, conseiller de Paris au Parlement et seigneur de l'île d'Orléans (1675) au moment de la création de la paroisse. Elle évoque également la mémoire de saint François de Sales (1567-1622), auteur remarqué de l'Introduction à la vie dévote (1608 et 1619) et du Traité de l'amour de Dieu (1616), canonisé en 1665. Les gens de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans tirent surtout leur subsistance de l'agriculture.

Date d'officialisation 2004-02-16

Spécifique Saint-François-de-l'Île-d'Orléans

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Île-d'Orléans

Municipalité Saint-François-de-l'Île-d'Orléans (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 20005

Longitude ouest     Latitude nord 70° 49' 00" 47° 00' 00"

Coordonnées décimales -70.81667, 47

Carte topographique 1/50 000 21M/02

Carte topographique 1/20 000 21M/02-0101

Ancien nom

  • Saint-François  (Municipalité de paroisse)

    Il est à noter que le statut et le nom de cette municipalité ont été changés le 20 décembre 2003. En effet, à cette date, la municipalité de la paroisse de Saint-François est devenue la municipalité de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire la municipalité alors qu'elle était encore identifiée sous l'ancien statut et l'ancienne dénomination. Face aux îles Madame et au Ruau, implantée sur l'île d'Orléans, à quelque 40 km en aval de Québec, se dresse la municipalité de la paroisse de Saint-François, dont l'aspect géographique épouse la forme d'un triangle. Son territoire couvre 16 % de la superficie de l'île, au nord-est de Sainte-Famille et de Saint-Jean. Jadis couverte de vignes sauvages qui ont suggéré à Cartier la dénomination ancienne de l'île d'Orléans, Île de Bacchus, Saint-François a vu le jour en 1679 et a reçu le titre de paroisse en 1714 sous la dénomination Saint-François-de-Sales. Cette appellation a été transférée telle quelle à la municipalité de paroisse établie en 1855, laquelle n'est exclusivement identifiée que sous la dénomination abrégée Saint-François. D'autre part, sur les cartes des XVIIe et XVIIIe siècles, on peut relever les deux formes. Il convient de rappeler qu'une première municipalité de paroisse avait été créée en 1845 sous le nom Saint-François-Isle-d'Orléans. Devenue partie de la municipalité de comté en 1847, elle a été abolie à toutes fins pratiques. Par ailleurs, le bureau de poste ouvert en 1852 portait le nom Saint-François-d'Orléans. La dénomination retenue célèbre le souvenir de François Berthelot, comte de Jouy et de Saint-Laurent, conseiller de Paris au Parlement et seigneur de l'île d'Orléans (1675) au moment de la création de la paroisse. Elle évoque également la mémoire de saint François de Sales (1567-1622), auteur remarqué de l'Introduction à la vie dévote (1608 et 1619) et du Traité de l'amour de Dieu (1616), canonisé en 1665. Les gens de Saint-François tirent surtout leur subsistance de l'agriculture.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012