Retour aux résultats Version imprimable

Pont Papineau-Leblanc
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Construit en 1968 et 1969 au-dessus de la rivière des Prairies, le pont Papineau-Leblanc relie l'avenue Papineau, à Montréal, à l'autoroute Papineau, à Laval. La dénomination Papineau fut attribuée dès 1810 à une rue de Montréal, laquelle changera ensuite de statut pour devenir une avenue, pour honorer la mémoire de Joseph Papineau (1752-1841), arpenteur, notaire, agent seigneurial, seigneur de la Petite-Nation et homme politique. À ce titre, il participa notamment, en 1793, au débat sur la langue de la législature et des délibérations, à l'Assemblée du Bas-Canada, où l'on décida que les textes seraient écrits en français pour les questions de droit civil français et en anglais pour celles de droit criminel anglais. Il était le père de Louis-Joseph Papineau (1786-1871), chef du Parti patriote, impliqué dans la Rébellion de 1837. Après la construction du pont et dans les années subséquentes, le nom de l'avenue Papineau s'est spontanément transposé dans la désignation du pont Papineau-Leblanc, dont la deuxième partie du nom évoque la mémoire d'Alpha Leblanc (1908-1962), membre d'une des plus anciennes familles de Laval, qui fut notamment maraîcher de 1933 à 1955. La famille Leblanc était alors propriétaire du terrain sur lequel fut ancrée la structure du pont du côté de Laval. Le 18 novembre 1999, la Commission de toponymie, répondant à une initiative privée, appuyée par des citoyens et des représentants élus, attribuait le nom «Pont Pietro-Rizzuto» au pont Papineau-Leblanc, dont le toponyme était officiel depuis 1985, pour marquer dans la géographie du Québec la contribution significative à la société québécoise du sénateur Pietro Rizzuto, décédé le 15 août 1997. Toutefois, ce projet de changement de nom ayant reçu un accueil négatif parmi la population et certains de ses représentants, la Commission, regrettant cette situation, est revenue sur sa décision, le 20 janvier 2000, en réofficialisant le toponyme Pont Papineau-Leblanc.

Date d'officialisation 2000-01-20

Spécifique Papineau-Leblanc

Générique (avec ou sans particules de liaison) Pont

Type d'entité Pont

Région administrative Montréal

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Montréal (Ville) (Montréal)

Code géographique de la municipalité 66023

Longitude ouest     Latitude nord 73° 39' 58" 45° 34' 31"

Coordonnées décimales -73.66611, 45.57528

Carte topographique 1/50 000 31H/12

Carte topographique 1/20 000 31H/12-0102

Le nom en rouge correspond à la municipalité qui existait avant les fusions municipales. Dans une adresse, il faut continuer d'utiliser le nom de cette ancienne municipalité.

Ancien nom

  • Pont Pietro-Rizzuto

    Ce pont fut construit au-dessus de la rivière des Prairies entre 1968 et 1969. Il relie l'avenue Papineau, sur l'île de Montréal, au boulevard Leblanc, sur l'île Jésus. Pietro Rizutto est né en 1934 dans le petit village de Cattolica Eraclea près d'Agrigente, en Sicile. Il vécut son enfance sur une petite ferme sur la côte sud de la Sicile. Le 10 février 1955, avec sa famille, il émigre au Canada et s'installe à Montréal. Tout en pratiquant divers métiers, il s'inscrit à des cours de français et, six mois plus tard, reçoit la première récompense officielle de son nouveau pays, soit une médaille de bronze du ministère de l'Éducation du Québec pour la rapidité avec laquelle il était venu à maîtriser le français. À l'été 1955, il est employé comme manœuvre pour une compagnie d'asphaltage de rues et de trottoirs. Il devient très rapidement contremaître puis surintendant. À la fermeture de cette entreprise, il fonde sa compagnie, soit Interstate Paving inc., qui est dénommée par la suite Corival inc. En 1983, il met sur pied la compagnie Rinoval inc. qui gère la construction et l'administration de complexes hôteliers au Mexique. En 1976, il est nommé sénateur par le premier ministre Pierre Elliot Trudeau. Il est décédé le 3 août 1997.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012