Références utiles

Glossaire

Qu’est-ce qu’un acronyme toponymique?

Toponyme formé de lettres, de groupe de lettres ou de syllabes empruntés à des mots différents*.

Exemples
Arvida
Acronyme phonétique qui désigne un secteur de la ville de Saguenay.
Cet acronyme est composé des premières syllabes de chacune des trois composantes du nom d'Arthur Vining Davis, fondateur de la compagnie Aluminium Company of Canada, qui est devenue Alcan, puis Rio Tinto.
KRTB
Acronyme alphabétique qui désigne la région qui regroupe les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et des Basques.
JAL
Acronyme phonétique qui désigne la région qui regroupe les municipalités de Saint-Juste-du-Lac, d’Auclair et de Lejeune situées dans la MRC du Témiscouata dans le Bas-Saint-Laurent.
ALSAMA
Acronyme phonétique composé de la première syllabe de trois toponymes. Il désigne les provinces du centre du Canada : l'Alberta (AL), la Saskatchewan (SA) et le Manitoba (MA).
Cette désignation a été crée par Louis-Edmond Hamelin en 1974.

* Cette définition est tirée du Lexique des termes utiles à l’étude des noms de lieux (DORION, Henri, POIRIER, Jean, Les Presses de l’Université Laval, 1975).

Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

Abonnement aux chroniques toponymiques

S'abonner aux chroniques toponymiques

Données Québec.

Date de la dernière mise à jour : 20 février 2020

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012