Normes et procédures

L’utilisation du tiret

Quand des toponymes ou des constituants spécifiques sont juxtaposés directement (sans l'emploi d'une conjonction) pour former un nouveau toponyme, et qu'au moins l'un d'eux est composé de plus d'un mot, on relie ces toponymes ou ces constituants spécifiques par un demi-cadratin (appelé aussi tiret).

Quand des noms de familles ou des prénoms sont des constituants spécifiques d'un nom de lieu et qu'au moins l'un d'eux est une forme composée, on relie ces constituants par le demi-cadratin.
Exemples

SaguenayLac-Saint-Jean

Formé de Saguenay et de Lac-Saint-Jean.

L’axe RimouskiMont-Joli

Formé de Rimouski et de Mont-Joli.
Le couloir QuébecTrois-RivièresMontréal

Formé de Québec, de Trois-Rivières et de Montréal.
Ruisseau BeaupréSaint-Joachim

Formé de Beaupré et de Saint-Joachim.
Route Acton Vale−Thetford Mines (exemple fictif)

Formé d'Acton Vale et de Thetford Mines.
Rue Saint-Jean−René (exemple fictif)

Formé des patronymes Saint-Jean et René.


Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : novembre 2017

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012