Normes et procédures

Le rôle des génériques dans le classement alphabétique

On ne doit pas utiliser le générique pour établir le classement alphabétique, à moins qu'il ne faille distinguer des noms dont les éléments du spécifique sont identiques. Dans ce cas précis, l'ordre alphabétique est établi d'après celui des génériques. On classe un spécifique non accompagné d'un générique avant un spécifique qui en est accompagné.

Exemples
Saint-Pierre
Saint-Pierre, Baie
Saint-Pierre, Lac
Saint-Pierre, Petite pointe

On détermine l'ordre alphabétique de noms de lieux porteurs d'un générique et d'un spécifique identiques d'après celui des entités administratives qui les englobent ou d'après les coordonnées géographiques de la latitude et, au besoin, de la longitude.

Exemples
Saint-Joseph, Rang (Calixa-Lavallée)
Saint-Joseph, Rang (Lambton)
Saint-Joseph, Rang (Sainte-Julienne)
Saint-Joseph, Rang (Sainte-Perpétue)
Long, Lac (MRC du Domaine-du-Roy) 48° 02'    72° 11'
Long, Lac (MRC du Domaine-du-Roy) 48° 06'    72° 31'
Long, Lac (MRC du Domaine-du-Roy) 48° 06'    72° 32'
Long, Lac (MRC du Domaine-du-Roy) 48° 11'    72° 22'

On utilise toutefois, pour le classement alphabétique, les termes géographiques inclus dans l'élément du spécifique.

Exemples :

Séquence correcte Séquence incorrecte
Île-aux-Sternes, Chemin de l' Orford, Parc national du Mont-
Mont-Orford, Parc national du Rats, Zec de la Rivière-aux-
Pointe-aux-Renards, District électoral de la Renards, District électoral de la Pointe-aux-
Rivière-aux-Rats, Zec de la Sternes, Chemin de l'Île-aux-
Haut de page »


Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : janvier 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012