Chroniques

C’est le temps des vacances…
Testons nos connaissances!

Des enfants à la plage.
Des enfants à la plage (Saguenay–Lac-Saint-Jean)
© Tourisme Québec / Steve Deschênes

C’est de façon très officielle, à savoir par loi, que le Québec a adopté ses emblèmes. C’est ainsi que l’on a déterminé quels étaient la fleur, l’arbre et l’oiseau emblématiques du Québec.

Sauriez-vous les nommer? Voici un indice : le lys, l’érable et la corneille sont de mauvais choix.

Vous découvrirez les bonnes réponses ainsi que l’importance de ces trois emblèmes dans la toponymie d’ici en lisant ce qui suit.

Iris versicolore.

Iris versicolore
© Sous licence CC BY-SA 3.0Wikimedia Commons

Depuis 1999, l’iris versicolore est la fleur emblématique du Québec. Il a alors remplacé le lys de jardin, qui n’est pas une fleur indigène du Québec. Beau hasard, l’iris est en floraison au moment de la fête nationale du Québec, le 24 juin. Comme il pousse dans les milieux humides et que sa fleur offre une variété de couleurs, l’iris symbolise l’importance de l’eau et la diversité culturelle du Québec. L’iris fleurit dans 89 noms de lieux québécois. Fait intéressant, la déesse grecque Iris, de laquelle la plante tient son nom, est l’incarnation de l’arc-en-ciel, lui-même symbole d’espoir en ces temps de pandémie.

Feuilles de bouleau jaune.

Feuilles de bouleau jaune
© Sue Sweeney, sous licence CC BY-SA 3.0Wikimedia Commons

Pour ce qui est de l’arbre emblématique du Québec, c’est le bouleau jaune qui a été retenu. On le reconnaît facilement à son écorce fine comme du papier, qui se détache naturellement. Son bois, dur et fort, est abondamment utilisé dans la fabrication de meubles et de revêtements de planchers. Le bouleau jaune, connu également sous le nom de merisier, peut atteindre 30 m de hauteur et 120 cm de diamètre. Au Québec, le mot bouleau a pris racine dans 535 toponymes et son synonyme merisier, dans 134 toponymes.

Harfang des neiges.

Harfang des neiges
© Sous licence CC BY-SA 2.0 DEWikimedia Commons

Enfin, l’emblème aviaire du Québec est le harfang des neiges. Il symbolise la blancheur des hivers québécois. Ses yeux, de couleur jaune, ne peuvent bouger et l’obligent à tourner la tête pour voir autour de lui — le mouvement de la tête du harfang peut couvrir un angle de 270 degrés. Cet oiseau se déploie dans 47 noms de lieux du Québec.

Papillon amiral.

Papillon amiral
© Matthieu Gauvain, sous licence CC BY-SA 3.0Wikimedia Commons

En terminant, l’Insectarium de Montréal a tenu un vote populaire en 1998 pour déterminer l’insecte qui devait être l’emblème du Québec. Plus de 230 000 personnes y ont participé. C’est le papillon amiral qui a été choisi. Près de 20 ans plus tard, un projet de loi visant à officialiser son adoption comme emblème a été déposé à l’Assemblée nationale, mais il est mort au feuilleton. Dans la toponymie du Québec, seuls deux noms de lieux sont en lien avec ce papillon.

Chronique parue le 13 août 2020.



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : 19 novembre 2020

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012