Chroniques

Objectif Lune

La Terre et la Lune.

La Terre et la Lune
© Wikimedia Commons

Il y a 50 ans, le 20 juillet 1969, un homme marchait pour la première fois sur la Lune. Le programme spatial américain Apollo, qui a rendu cet exploit possible, reprenait le nom latin du dieu Apollon, celui qui conduisait le char solaire, symbole de la course du soleil dans le ciel.

Un nouveau programme américain permettra de retourner bientôt sur la Lune. Il a pour nom Artémis. Pourquoi? Parce qu’Artémis, sœur jumelle d’Apollon, est la déesse de la Lune, et aussi parce que ce programme permettra à une première femme de poser le pied sur le satellite de la Terre, et ce, pas plus tard qu’en 2024.

Pour en savoir plus sur la première expédition sur la Lune et sur les multiples déclinaisons de cet astre dans la toponymie du Québec, lisez ce qui suit.

Le 25 mai 1961, John F. Kennedy, président des États-Unis, prononçait un important discours dans le but d’obtenir des fonds pour la réalisation du programme qui permettrait à l’homme d’aller sur la Lune. À peine huit ans plus tard, le 20 juillet 1969, à 22 h 56 (heure avancée de l’Est), l’astronaute Neil Armstrong est devenu, dans le cadre de la mission Apollo 11, le premier homme à mettre le pied sur la Lune. Son souvenir est rappelé dans le nom d’une rue à Potton, en Estrie. Le nom du programme Apollo, quant à lui, a été attribué à six lieux du Québec. Enfin, Artémis, en tant que déesse, est rappelée dans deux dénominations de lacs, l’un au Témiscamingue et l’autre au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Face visible de la lune. Face cachée de la lune.
Face visible de la Lune
© Wikimedia Commons
Face cachée de la Lune
© Wikimedia Commons

 

En ce qui concerne la Lune, une soixantaine de noms de lieux y font référence. Toutes les phases qui lui sont associées y sont représentées. Ainsi, nous avons les appellations Chemin du Croissant-de-Lune à Saint-Sauveur, Lac Demi-Lune à Saint-Côme et Rue de la Pleine-Lune à Lévis. Ajoutons également Lac du Montant et Lac du Décours, les noms de deux lacs au Témiscamingue. Les mots montant et décours sont des termes utilisés pour désigner respectivement les phases de croissance et de décroissance de la Lune.

Notons que douze hommes, tous de nationalité américaine, ont marché jusqu’à ce jour sur la Lune. La dernière fois, ce fut en 1972, il y a 47 ans. En terminant, soulignons que les funérailles de Neil Armstrong ont eu lieu le 31 août 2012, une date caractérisée par la présence dans le ciel d’une lune bleue. Celle-ci correspond à un phénomène plutôt rare, soit l’apparition d’une deuxième pleine lune au cours d’un même mois.

Chronique parue le 22 juillet 2019.



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : 20 février 2020

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012