8Chroniques

Léonard de Vinci

Léonard de Vinci.
Autoportrait de Léonard de Vinci
© Wikimedia Commons

Il y a 500 ans, le 2 mai 1519, mourait l’Italien Léonard de Vinci. Esprit universel, il s’est intéressé à une multitude de sujets dans divers domaines. Pour en savoir plus sur cet homme d’exception qui a marqué la Renaissance et sur son rappel dans la toponymie du Québec, lisez ce qui suit.

Comme son nom l’indique, Léonard de Vinci naît dans la commune de Vinci, en 1452. Cette dernière se trouve à quelque 25 km à l’ouest de Florence, en Toscane. Doté d’un sens de l’observation aigu et d’une curiosité insatiable, Léonard de Vinci sera à la fois peintre, sculpteur, illustrateur, ingénieur militaire, architecte et, étonnamment, organisateur de fêtes. Celles-ci avaient-elles un caractère grandiose et unique? On peut le croire! Léonard de Vinci s’intéresse aussi au corps humain. Pour parfaire ses connaissances et mieux le dessiner, il en vient à disséquer des cadavres.

À 64 ans, Léonard de Vinci s’installe au château du Clos Lucé, à Amboise, à l’invitation du roi de France, François Ier. Trois ans plus tard, il y meurt et ses restes y sont inhumés. Parmi son legs, on trouve de nombreux carnets dont la lecture est difficile, car Léonard de Vinci écrivait de droite à gauche. Pourquoi? Il ne voulait pas tacher le papier avec l’encre puisqu’il était gaucher.

Son tableau le plus célèbre, la Joconde, est exposé au musée du Louvre, à Paris. De petit format, soit 77 cm sur 53 cm, il est évalué à plus de 3 milliards de dollars. Environ 20 000 personnes défilent chaque jour pour l’admirer, ce qui en fait la peinture la plus vue au monde. Cette dernière est le portrait de Lisa Gherardini, femme de Francesco del Giocondo, dont le patronyme serait à l’origine du titre du tableau, la Gioconda ou, en français, la Joconde. Notons que le mot italien giocondo signifie « heureux ». Parmi les traits singuliers du tableau, on relève le sourire, bien sûr, mais aussi l’absence de cils et de sourcils. Ces derniers auraient, en effet, été effacés au XVIe siècle. Objet de convoitise, la Joconde a été volée en 1911 par un Italien qui voulait qu’elle réintègre le patrimoine culturel de son pays. Elle a finalement été retrouvée deux ans plus tard.

Détail des yeux de la Joconde.

Détail des yeux de la Joconde
© Wikimedia Commons

Dans la toponymie du Québec, onze noms rappellent le souvenir de Léonard de Vinci. Neuf désignent des voies de communication et deux, des parcs publics : l’un est à Lévis et l’autre, à Mirabel. Notons qu’à Sherbrooke une rue est connue sous la forme italienne du nom de l’artiste : Rue Leonardo-Da Vinci. Enfin, signalons que la Ville de Québec a rappelé le souvenir de Léonard de Vinci en retenant l’appellation Rue de la Joconde.

Chronique parue le 9 mai 2019.



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : 27 juin 2019

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012