Chroniques

Montréal - raconté par ses noms de lieux.

Une femme et un homme

Portrait de Jeanne Mance.
Portrait de Jeanne Mance
© Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Il y a 375 ans, le 17 mai 1642 plus précisément, une femme et un homme fondaient Ville-Marie, qui deviendra Montréal. C’étaient Jeanne Mance et Paul de Chomedey de Maisonneuve. Intéressons-nous au parcours de cette femme, née en France, décédée ici, qui croisera au fil de sa vie tant de personnages se trouvant maintenant dans nos livres d’histoire.

Jeanne Mance est née en 1606 à Langres, en Champagne. En 1640, à la suite de rencontres avec son cousin jésuite Nicolas Dolebeau, elle a comme dessein de partir pour la Nouvelle-France. D’ailleurs, le frère de Nicolas, Jean, s’en était allé en Nouvelle-France cette même année.

Jeanne Mance quitte d’abord sa région pour Paris. Par personnes interposées, elle fait alors la connaissance d’Angélique Faure, veuve de Claude de Bullion. Cette dernière, grande philanthrope, demande à Jeanne Mance si elle veut bien s’occuper d’un hôpital qu’elle financerait en Nouvelle-France. Madame de Bullion requiert toutefois de Jeanne Mance la plus grande discrétion. Elle doit taire son nom et la provenance de l’argent reçu. Précisons que Jeanne Mance vécut les affres de la guerre de Trente Ans, ce qui l’avait probablement amenée à soigner les blessés et prédisposée à assumer des tâches hospitalières.

Portrait de Paul de Chomedey.
Portrait de Paul de Chomedey de Maisonneuve
© Osias Leduc, Wikimedia Commons

En avril 1641, Jeanne se rapproche de son rêve. Elle se rend au port de La Rochelle. Elle y rencontre Jérôme Le Royer de La Dauversière. Par la persévérance de ce dernier, la Société Notre-Dame de Montréal avait été fondée en 1639. Elle avait déjà acquis l’île de Montréal. Son gouvernement avait été confié à Paul de Chomedey de Maisonneuve. La Dauversière arrive à convaincre Jeanne de devenir membre de la Société Notre-Dame de Montréal.

Le 9 mai 1641, c’est enfin le départ. Maisonneuve est sur un bateau, Jeanne, sur un deuxième. Elle accoste à Québec le 8 août; Maisonneuve, lui, le 20 septembre, à Tadoussac. Comme il ne restait que quelques mois avant l’hiver, la fondation de Montréal fut remise au printemps suivant.

Dès que le fleuve est dégagé de ses glaces, c’est le départ. Le 17 mai 1642, Montréal est fondée. L’Hôtel-Dieu de Montréal le sera dès l’automne de la même année. Toutefois, sa construction n’aura lieu qu’en 1645.

Neuf ans plus tard, plus rien ne va à Montréal. Les colons meurent assassinés par les Iroquois. Maisonneuve, découragé, retourne en France. Grâce aux conseils que Jeanne Mance lui a prodigués, il revient à Montréal avec du secours. Montréal est sauvée.

Voies de communication en lien avec Jeanne Mance dans le Vieux-Montréal ou à proximité.
Voies de communication (surlignées en jaune) en lien avec Jeanne Mance dans le Vieux-Montréal ou à proximité
© Commission de toponymie

Jeanne Mance elle-même retourne en France en 1658, en compagnie de Marguerite Bourgeoys, devenue sa fidèle amie. Cette dernière avait ouvert la première école de Montréal dans une étable donnée par Maisonneuve.

Jeanne Mance revient un an plus tard en Nouvelle-France avec des renforts, dont Judith Moreau de Brésoles, qui sera la première supérieure des religieuses hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal. Jeanne Mance meurt le 18 juin 1673. Elle aura donné plus de 30 ans à cette ville qui fête aujourd’hui son 375e anniversaire.

Note : Le souvenir de chaque personnage historique cité dans cette chronique est souvent rappelé dans plus d’un nom de lieu de Montréal. Pour chaque personnage, nous nous sommes limités à faire un seul renvoi, soit à un lieu qui se trouve dans le Vieux-Montréal, là où a été fondée Montréal, ou à proximité.

 

* Mention de source du bandeau Montréal raconté par ses noms de lieux : © Ville de Montréal, Bureau du patrimoine, de la toponymie et de l'expertise.

Chronique parue le 11 mai 2017.



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : juillet 2017

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012