Chroniques

JO

Monument en face du siège du Comité international olympique à Lausanne.
Monument en face du siège
du Comité international olympique à Lausanne
© Wikipédia, l’encyclopédie libre

Du 5 au 21 août, la fête olympique se tiendra à Rio de Janeiro, au Brésil. Que signifie le nom Rio de Janeiro? Pourquoi l’a-t-on attribué? Combien de villes ont accueilli les Jeux olympiques d’été? Sont-elles rappelées dans la toponymie du Québec? Des athlètes québécois ayant participé aux Jeux olympiques d’été sont-ils commémorés dans des noms de lieux? Quel est le premier Québécois à avoir remporté une médaille d’or? Pour tout savoir, lisez ce qui suit.

Le 1er janvier 1502, des explorateurs portugais passèrent près de l’entrée de la baie de Guanabara, au Brésil, et crurent que c’était là l’embouchure d’un fleuve. En ce jour de l’An, ils le baptisèrent Rio de Janeiro, ou Fleuve de Janvier, en français. C’est autour de la baie de Guanabara, ce faux fleuve, que s’est construit Rio de Janeiro.

Carte de la Normandie
© Commission de toponymie

Les Jeux de Rio sont les 31es Jeux olympiques d’été de l’ère moderne. Les 6es, 12es et 13es furent annulés en raison des deux guerres mondiales. C’est 23 villes différentes qui ont accueilli les jeux d’été. Athènes, Los Angeles, Paris les ont eus deux fois, et Londres, trois fois.

Toutes les villes olympiques qui ont reçu les jeux d’été sont rappelées dans notre toponymie, à l’exception des quatre suivantes : Atlanta, Los Angeles, Saint-Louis et Tokyo. Sur le podium : Paris, avec 11 rappels toponymiques, Londres, avec 8 et... Anvers, ville de Belgique, avec 7.

Parmi tous les athlètes d’ici ayant participé à des Jeux olympiques d’été et ayant gagné une médaille, seuls quatre sont rappelés dans la toponymie officielle du Québec :

  • Étienne Desmarteau (Boucherville, 1873 – Montréal, 1905)

    Étienne Desmarteau
    © Wikipédia,
    l’encyclopédie libre
    Il fut le premier Québécois à gagner une médaille d’or aux Jeux olympiques, soit ceux de 1904 à Saint-Louis. Il gagna l’or au lancer du poids (25,4 kg) grâce à un jet de 10,46 m. Un parc de Montréal porte son nom.

    Pour la petite histoire, soulignons que les Jeux de Saint-Louis, les 3es de l’ère moderne, ont été dispersés sur plus de quatre mois pour se dérouler parallèlement à l’Exposition universelle de Saint-Louis, qui se tenait lors des fêtes marquant le 100e anniversaire de l’achat de la Louisiane à la France.
  • George Vernot (Montréal, 1901– id., 1962)
    Il participa aux Jeux d’Anvers en 1920 et il fut le second nageur canadien à gagner une médaille en natation. De fait, il en gagna deux : une d’argent au 1500 m et une de bronze au 400 m. Une rivière du Nord-du-Québec – quoi de mieux pour honorer un nageur – et un parc (215395) de Montréal ont été nommés en son honneur.
  • Francis Amyot (Toronto, 1904 – Ottawa, 1962)
    Ce Franco-Ontarien remporta la médaille d’or en canoë aux Jeux de Berlin, en 1936, la seule médaille d’or du Canada à ces jeux. Son nom a été attribué à un mont du Saguenay–Lac-Saint-Jean.
  • Victor Davis (Guelph, 1964 – Sainte-Anne-de-Bellevue, 1989)
    Ce nageur a gagné quatre médailles :
    - Aux Jeux de Los Angeles, en 1984, il remporta l’or au 200 m brasse, l’argent au 100 m brasse et encore l’argent au relais 4 fois 100 m quatre nages.
    - Aux Jeux de Séoul, en 1988, il remporta l’argent encore dans cette même course à relais.

    Comme il s’était entraîné au sein du Club de natation de la ville de Pointe-Claire, cette dernière a perpétué son souvenir en attribuant son nom à une avenue sur son territoire.

Au fait, soulignons que, du 17 juillet au 1er août 1976, il y a 40 ans, se tenaient les Jeux olympiques de Montréal.

Pour finir, pourquoi les Portugais ont-ils attribué le nom Brésil à cet immense pays d’Amérique du Sud? Parce qu’ils ont trouvé, sur ses côtes, beaucoup d’arbres de l’essence du brésil dont on peut extraire un colorant rouge.

Chronique parue le 21 juillet 2016



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Toponymes coups de coeur de 2018.
Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : août 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012