Chroniques

La toponymie dans le Monopoly


© Commission de toponymie

Le jeu Monopoly a 80 ans cette année. Son concept : ruiner ses concurrents par des opérations immobilières. Le matériel : un plateau sur lequel on trouve, entre autres, 22 voies de communication. On y construit des maisons et des hôtels. Saviez-vous que les noms de ces voies reprennent ceux de voies d’Atlantic City?

Neuf noms de voies utilisés dans le Monopoly n’existent pas dans la toponymie du Québec. Il est en effet impossible, au Québec, de bâtir un hôtel sur une avenue de l’Orient, du Connecticut, des États-Unis, de la Virginie, du Tennessee, de la Caroline-du-Nord ou de la Pennsylvanie, sur une Promenade ou encore aux jardins Marvin.

Toutefois, si un promoteur cherche une avenue du Vermont, une place Saint-Charles, une avenue de l’Atlantique, une avenue Ventnor, une avenue du Pacifique ou une place du Parc, il pourrait aller respectivement à Laval, à Montréal, à Saint-Augustin, à Pointe-Claire, à Montréal, encore une fois, ou à Varennes.


© Commission de toponymie

Enfin, les noms de sept voies de communication du Monopoly se trouvent avec de légères différences dans nos villes. Ainsi, au Québec, nous n’avons pas d’avenue de la Méditerranée ni d’avenue de la Baltique. Nous avons toutefois une rue de la Méditerranée et une rue de la Baltique. Il en va de même pour la place Saint-Jacques, l’avenue du Kentucky, l’avenue de l’Indiana et l’avenue de l’Illinois.

Soulignons qu’une nouvelle version du Monopoly a été lancée en 2008 avec des noms de villes plutôt que des noms de voies de communication, sur le plateau. Ce sont des internautes qui ont choisi les villes. Quelles sont celles qui se sont substituées à la célèbre place du Parc et à la prestigieuse Promenade, les endroits connus comme étant les plus chers du jeu? Respectivement Riga, la capitale de la Lettonie, et Montréal!

Chronique parue le 22 juillet 2015



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Parlers et paysages du Québec – Randonnée à travers les mots d'ici.
Données Québec.
Toponymes coups de coeur de 2018.


Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012