Chroniques

14-18

Affiche de recrutement en temps de guerre
Affiche de recrutement
en temps de guerre
MCG 19750046-009
© Musée canadien de la guerre

Le 3 octobre 1914, il y a 100 ans, un premier contingent canadien de quelque 32 000 hommes, dont 5700 du Québec, quittait le port de Québec à bord de 31 navires. Destination : l'Angleterre. But : l'aider à gagner ce qui allait devenir la Première Guerre mondiale. Pour en savoir un peu plus sur celle-ci et son rappel dans la toponymie du Québec, lisez ce qui suit.

Au début du 20e siècle, le Canada comptait 7 millions d'habitants. Quelque 650 000 ressortissants, soit près de 10 % de toute sa population, participeront à la Première Guerre mondiale, et 66 000 d'entre eux y mourront. Toutes nationalités confondues, cette guerre fera au total 18 millions de morts, soit presque autant de civils que de soldats.

Connue aussi comme la Grande Guerre, la Première Guerre mondiale a marqué l'imaginaire des gens d'ici. À preuve, d'innombrables noms de lieux la rappellent au Québec. Bien sûr, les grandes batailles sont commémorées. C'est celle de Vimy qui remporte la palme, avec 39 noms de lieux qui y réfèrent. Notons le toponyme Vimy-Ridge, qui désigne un village se trouvant dans la région de la Chaudière-Appalaches. Ce village a été construit à partir de 1917 par une compagnie de Thetford Mines en vue de l'exploitation des gisements d'amiante des environs. Il a compté jusqu'à une cinquantaine de familles. Son nom lui vient de la crête (ridge, en anglais) de Vimy, située dans le département du Pas-de-Calais, en France, qui a été le théâtre de combats féroces durant la Première Guerre mondiale. Au printemps 1917, les soldats canadiens reconquirent Vimy au moment où, au Québec, s'érigeait ce village dont le nom commémore ce haut fait d'armes.

Les soldats morts en combattant à cette guerre ne sont pas tous demeurés inconnus. À preuve, le nom d'une quarantaine de soldats du Royal 22e Régiment a été attribué à des lacs de la réserve faunique des Laurentides.

Enfin, plusieurs municipalités ont donné des noms commémorant cette guerre à leurs voies de communication et à leurs parcs. Relevons les appellations Boulevard des Alliés (Québec), Parc des Braves (Magog), Boulevard de l'Entente (Québec), Rue de la Paix (Shawinigan), Place du Souvenir (Saint-Lazare) et Rue de la Victoire (Sherbrooke).

Carte du premier voyage de Jacques Cartier
Le quai de l'Horloge
© Michael Vesia, Wikipédia, l'encyclopédie libre

Terminons avec le nom Quai de l'Horloge, qui désigne un quai du Vieux-Port de Montréal. Il est ainsi désigné parce que l'on y trouve la tour du Souvenir, communément appelée la tour de l'Horloge, construite entre 1919 et 1922 pour commémorer les marins canadiens qui ont donné leur vie durant la Première Guerre mondiale. Il est intéressant de noter que le mécanisme de l'horloge qu'abrite la tour est le même que celui du Big Ben, à Londres.


Chronique parue le 25 septembre 2014



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Toponymes coups de coeur de 2018.
Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : août 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012