Chroniques

Grandes vacances, grand voyage

Voici août, les vacances et les départs en voyage. L'Italie demeure une destination privilégiée. En ce 150e anniversaire de l'unification de ce pays, intéressons-nous aux noms de ses villes que l'on trouve dans des noms de lieux du Québec. Voyez l'itinéraire de voyage que l'on pourrait vous proposer à partir des noms de villes italiennes les plus populaires dans les toponymes québécois.

Photo du monument à Victor-Emmanuel II, à Rome
Monument à Victor-Emmanuel II, à Rome : Roberto Larcher, Wikipédia

 

C'est le 17 mars 1861 que Victor-Emmanuel II est proclamé roi d'Italie et premier chef de la nouvelle nation unifiée, laquelle était jusque-là divisée en divers États sous la gouverne d'occupants étrangers. À noter que Venise est annexée à ce royaume en 1866, et Rome en 1870; un an plus tard, cette dernière devient la capitale du pays. Turin et Florence l'avaient été auparavant, la première durant les quatre premières années du pays, la seconde durant les six années suivantes.

Plus d'une quarantaine de villes italiennes sont rappelées dans la toponymie québécoise. Les villes les plus populaires chez nous sont, dans l'ordre, Milan et Venise avec 10 occurrences chacune, Naples (9), Capri (8), Rome (6), Florence (5), Gênes (5), Rivoli (5) et Turin (5). Au total, plus de 120 noms québécois réfèrent à des villes italiennes.

Voici une carte de l'Italie. On y donne uniquement les noms des villes qui sont repris dans la toponymie du Québec :

Carte de l'Italie

 

Relevons que trois municipalités du Québec reprennent le nom de villes italiennes. Ce sont Milan en Estrie, Padoue dans le Bas-Saint-Laurent et Venise-en-Québec en Montérégie.

Chronique parue le 11 août 2011



Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

OK

Toponymes coups de coeur de 2018.
Données Québec.


Date de la dernière mise à jour : juin 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012