Recherche avancée

Actualités

Testez vos connaissances à l’occasion de la Journée des noms géographiques!

Vous avez encore jusqu’au 8 décembre pour participer au concours!

17 novembre 2020

Dans le cadre de la Journée des noms géographiques, la Commission de toponymie a préparé un jeu-questionnaire portant sur les noms de lieux du Québec. La Commission désire ainsi sensibiliser la population à l’importance des noms géographiques en tant que points de repère et éléments du patrimoine culturel.

La Commission invite donc la population à tester ses connaissances sur les noms de lieux d’ici au 8 décembre 2020. Les personnes participantes courent la chance de gagner des ensembles-cadeaux composés de deux ouvrages publiés par la Commission.

Accéder au jeu-questionnaire.


Une étendue d’eau qui retient l’attention de la Commission!

19 novembre 2020

Photo représentant la région où se trouve le lac Shkuessnekep.

Photo représentant la région où se trouve le lac Shkuessnekep
© Photo MRC Manicouagan

Lac Shkuessnekep est l’un des 12 Toponymes coups de cœur 2020 de la Commission de toponymie. Le lieu qu’il désigne se trouve dans la région de la Côte-Nord. Ce lac d’une longueur de 610 m est situé, plus précisément, à quelque 60 km au nord-ouest de Baie-Comeau et à environ 1 km au nord du lac du Domaine de l’Orignal.

Lire la suite.


Hommage toponymique à Billy Diamond

11 novembre 2020

Billy Diamond.

© Ian Diamond

À la suite d’une motion présentée hier à l’Assemblée nationale par le premier ministre du Québec dans le but de souligner le 45e anniversaire de la signature de la Convention de la Baie James et du Nord québécois, la Commission de toponymie a officialisé aujourd’hui le nom Route Billy-Diamond pour désigner la route qui va de Matagami jusqu’à la centrale Robert-Bourassa.

Lire la suite.

Consulter les actualités déjà parues.



Chroniques toponymiques.

Doux seigneur!

Vue arrière du manoir du domaine seigneurial de Saint-Ours, à Saint-Ours.

Vue arrière du manoir du domaine seigneurial de Saint-Ours, à Saint-Ours
© Jean-François Rodrigue, ministère de la Culture et des Communications, 2004

En Nouvelle-France, l’attribution des terres a été faite selon un modèle utilisé en France depuis le Moyen Âge, à savoir le régime seigneurial.

C’est au cours de la décennie 1620 qu’ont été concédées les premières seigneuries sur le territoire correspondant au Québec d’aujourd’hui. Quelque 240 seigneuries ont ainsi été créées, principalement le long du fleuve Saint-Laurent et des rivières Richelieu et Chaudière.

Le seigneur, qui tenait sa seigneurie ultimement du pouvoir royal, donnait le droit d’exploiter une terre à un colon, appelé censitaire, qui y établissait sa famille. En contrepartie, ce dernier devait payer annuellement des redevances à son seigneur. De son côté, le seigneur avait des obligations, dont celle de construire un moulin et, souvent, des chemins.

En 1763, la Nouvelle-France est passée aux mains des Britanniques. Que sont alors devenues les seigneuries? Pour le savoir et pour connaître les toponymes qui perpétuent leur souvenir, lisez notre chronique.

Banque de noms de lieux du Québec

Recherche avancée

Abonnement aux chroniques toponymiques

S'abonner aux chroniques toponymiques

Données Québec.

Date de la dernière mise à jour : 19 novembre 2020

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012