Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Pacôme
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette municipalité de la région de Kamouraska est établie sur les rives de la rivière Ouelle, à environ 5 km de La Pocatière, entre Saint-Philippe-de-Néri et Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Le bas du territoire s'inscrit dans le prolongement de la plaine du Saint-Laurent, alors que sa partie haute est constituée d'un plateau ondulé et légèrement incliné vers le sud-ouest. En 1851, on assiste à l'érection canonique de la paroisse de Saint-Pacôme, détachée du territoire de Notre-Dame-de-Liesse-de-la-Rivière-Ouelle et formée d'une partie de la seigneurie de la Rivière-Ouelle ou de la Bouteillerie. Cette dénomination sera par la suite transférée au bureau de poste établi en 1854 et à la municipalité de paroisse créée en 1855. Cette dernière, dans son état présent, résulte de la fusion intervenue en 1980 entre la municipalité de paroisse et la municipalité de village qui avait vu le jour en 1926. La version suivant laquelle le nom municipal proviendrait du refus des citoyens d'accepter le patronage de saint Côme proposé par monseigneur Cazeau (pas Côme devenu Pacôme) paraît fantaisiste. Il appert plutôt que la pauvreté des habitants, à l'origine, a incité à adopter le nom de saint Pacôme, abbé de Tabenne ou Tabennesi en Haute-Thébaïde (vers 287-vers 347), réputé par l'austérité de sa vie. Vers 323, il érige une cellule dans un vaste désert près du Nil et survit en se nourrissant de racines. Il a été l'un des théoriciens et des pionniers de la vie monastique. Les premiers défrichements remontent à la fin du XVIIIe siècle, avec la construction d'un moulin à eau pour moudre le grain en 1763. Dominée par l'agriculture et l'industrie laitière, l'économie pacômienne se fondera par la suite sur l'exploitation forestière. Le talentueux pianiste et compositeur André Gagnon est l'un des fils les plus célèbres de Saint-Pacôme.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1979-11-27

Spécifique Saint-Pacôme

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Kamouraska

Municipalité Saint-Pacôme (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 14070

Longitude ouest     Latitude nord 69° 57' 00" 47° 24' 00"

Coordonnées décimales -69.95, 47.4

Carte topographique 1/50 000 21N/05

Carte topographique 1/20 000 21N/05-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012