Retour aux résultats Version imprimable

Kangiqsujuaq
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification La municipalité du village nordique de Kangiqsujuaq est située sur la rive droite de la baie Wakeham, face au détroit d'Hudson, à environ 420 km au nord de Kuujjuaq. Ce sont des scientifiques qui, les premiers, explorent la région, à la fin du XIXe siècle. À ce moment cependant, les Inuits se trouvent surtout à une cinquantaine de kilomètres plus au sud. C'est pourquoi, lorsque, en 1884, on décide d'établir une station météorologique pour le compte du gouvernement canadien, on choisit le site d'une baie de ce secteur à laquelle on donne le nom de Stupart en l'honneur d'un météorologue de l'expédition, R. Frederick Stupart, de Toronto, qu'on laisse d'ailleurs sur place pour tenir la station. Il faudra attendre l'année 1897 pour voir le géologue et explorateur Albert Peter Low explorer la baie Wakeham elle-même. Arrivé à bord du Diana, il visite alors la baie qu'il baptise Wakeham en l'honneur du capitaine William Wakeham (1844-1915), médecin et commandant du navire. Il n'y rencontre alors que quelques Kangiqsujuamiut campés pour la saison. Low explore à nouveau la baie en 1904 et y repère deux sites d'ancrage intéressants dont l'un correspond à celui en face duquel se situe le village actuel. Le Ninth Report of the Geographic Board of Canada, 1910, répertorie « Wakeham Bay » à la page 448. Vers 1910, la compagnie Revillon Frères vient y établir un poste de traite et lui attribue le nom de Wakeham Bay. La Compagnie de la Baie d'Hudson préférera quant à elle le site de Stupart Bay pour l'établissement de son poste, en 1914. Elle viendra plus tard, vraisemblablement en 1960, s'établir à Wakeham Bay. En 1961, on proposera de changer le nom en celui de Sainte-Anne-de-Maricourt lors d'une vaste opération visant à franciser la toponymie des côtes du Nord-du-Québec. Paul Le Moyne de Maricourt avait accompagné son frère, Pierre Le Moyne d'Iberville, dans une expédition militaire à la baie d'Hudson, en 1686. Seul le nom Maricourt fut cependant retenu, en 1965, pour identifier le village. Il ne s'est jamais vraiment implanté dans l'usage. Bien que la forme Kangirsujjuaq soit apparue sur une carte officielle du Québec en 1964, c'est en 1980 que le village, alors constitué en municipalité de village nordique, prendra officiellement le nom de Kangiqsujuaq qui signifie la grande baie. Le site sur lequel est construit le village porte en inuktitut le nom de Qutialuk qui signifie le grand piémont.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1980-03-26

Spécifique Kangiqsujuaq

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de village nordique

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Kangiqsujuaq (Municipalité de village nordique)

Code géographique de la municipalité 99130

Longitude ouest     Latitude nord 71° 58' 00" 61° 36' 00"

Coordonnées décimales -71.96667, 61.6

Carte topographique 1/50 000 25E/12

Carte topographique 1/20 000 25E/12-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012