Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Barthélemy
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Au sud-ouest de Maskinongé, dans les basses-terres du Saint-Laurent, un décor de plaines et de vallons de forme allongée et presque rectangulaire sert de toile de fond à la municipalité de Saint-Barthélemy, voisine de Saint-Cuthbert et de Saint-Viateur, dans la région de Lanaudière. Ce territoire, qui faisait autrefois partie de la seigneurie Du Sablé – la graphie courante de ce nom étant Dusablé –, concédée en 1739 à Louis-Adrien Dandonneau Du Sablé par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart, portait le nom de Saint-Barthelémy(-de-Dusablé) à compter de 1827, date de la création de la paroisse, et sera retenu pour la municipalité de paroisse créée en 1845 sous l'appellation de Saint-Barthelémi-de-Dusablé et abolie en 1847. Pour le bureau de poste ouvert en 1846, on retiendra la graphie Saint-Barthélémi, légèrement différente de celle de la municipalité de paroisse lors de son rétablissement en 1855, Saint-Barthelémi. Cette erreur d'écriture, qui a pris parfois la forme de Barthelemi, devait être rectifiée en 1983, bien que le bureau de poste ait connu une forme transitoire, Saint-Barthélémy, à compter de 1948. On a voulu rendre hommage à Barthélemy Joliette (1789-1850), industriel responsable de la fondation de la ville de Joliette, dont l'action a considérablement contribué à la croissance de la région. Par le fait même, on rappelait le souvenir de saint Barthélemy ou Bartholomé, l'un des douze disciples de Jésus, mort écorché vif en Arménie suivant la tradition. Selon certains, il s'agirait du Nathanaël de l'Évangile de saint Jean. Les pionniers barthélemiens s'installent sur le territoire vers 1775, en provenance notamment de Maskinongé, Berthier, Saint-Cuthbert et La Visitation-de-l'Île-Dupas. En 1861, l'endroit compte plus de 2 500 habitants. De nos jours, on s'adonne à l'agriculture spécialisée dans la culture des céréales. Côté loisirs, la pêche sur la glace y est pratiquée en hiver et les lieux sont propices à l'observation des milliers de canards sauvages qui, chaque printemps, envahissent les terres environnantes.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1980-12-04

Spécifique Saint-Barthélemy

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) D'Autray

Municipalité Saint-Barthélemy (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 52055

Longitude ouest     Latitude nord 73° 08' 00" 46° 11' 00"

Coordonnées décimales -73.13333, 46.18333

Carte topographique 1/50 000 31I/03

Carte topographique 1/20 000 31I/03-0202

Ancien nom

  • Saint-Barthélémi  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012