Retour aux résultats Version imprimable

Pointe de Brucy

Origine et signification Située au nord de l'île Perrot, cette pointe fait face à Sainte-Anne-de-Bellevue au sud-ouest de l'île de Montréal. Ce spécifique, qui s'applique aussi à un arrêt ferroviaire et à un secteur de la ville de L'Île-Perrot, rappelle la mémoire d'Antoine de La Frenaye, sieur de Brucy (1649-1684), lieutenant au régiment d'Auvergne, enseigne de la Colonelle au régiment de Carignan. Lieutenant du gouverneur de Montréal François-Marie Perrot, il fit le trafic illégal des fourrures pour le compte du gouverneur, ce qui le conduisit en prison à quelques reprises. Ce patronyme peut s'écrire également Brucey, Brussy; mais la forme la plus employée est Brucy. Un bureau de poste y était installé de 1946 à 1958.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Brucy

Générique (avec ou sans particules de liaison) Pointe de

Type d'entité Pointe

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Vaudreuil-Soulanges

Municipalité L'Île-Perrot (Ville)

Code géographique de la municipalité 71060

Latitude nord     Longitude ouest 45° 23' 56" 73° 56' 52"

Coordonnées décimales -73.94778      45.39889

Carte topographique 1/50 000 31H/05

Carte topographique 1/20 000 31H/05-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012