Retour aux résultats Version imprimable

Rivière des Abénaquis

Origine et signification Dérivé de wabun « lumière » et d'a'ki « terre », le terme abénaquis, qui signifie « peuple du matin » ou « peuple de l'Est », désigne l'une des onze nations autochtones du Québec. À l'origine, les Abénaquis occupaient la région centrale de l'actuel État du Maine, entre le fleuve Saint-Jean (Canada) et la Saco River (États-Unis). La colonisation britannique entraîna le départ d'une bonne partie d'entre eux vers la vallée du Saint-Laurent. Entre 1676 et 1680, les Abénaquis s'établirent progressivement dans la région de Sillery, près de Québec, puis, en 1684, déménagèrent du côté méridional du fleuve, aux abords des chutes de la rivière Chaudière. Pendant l'été, ils élevaient leurs tentes coniques près du Saint-Laurent, entre Lévis et Bécancour. Au début du XVIIIsiècle, ils s'implantèrent définitivement dans la région du Centre-du-Québec, à Odanak (1700) et à Wôlinak (1708), villages construits sur la rive sud du fleuve entre Sorel et Bécancour, face à Trois-Rivières. Odanak et Wôlinak constituent, encore de nos jours, les deux seules communautés abénaquises de la province.

Croyant à l'immortalité de l'âme, les Abénaquis vénéraient un panthéon dominé par les divinités du bien et du mal. Excellents chasseurs-trappeurs, ils pratiquaient également, à l'origine, la pêche et la cueillette de petits fruits. C'est plus tard qu'ils se mirent à cultiver des céréales, des courges, des haricots, des pommes de terre et du tabac. Vite liés aux Français par l'entremise des missionnaires, les Abénaquis combattirent constamment les Anglais et leurs alliés iroquois. Ils participèrent ainsi à l'expédition de l'hiver 1690 contre des forts et des postes britanniques situés en Nouvelle-Angleterre et à la bataille des Plaines d'Abraham de septembre 1759, qui mit pratiquement fin à la présence française sur le continent nord-américain.

Les Français ont utilisé le nom Abénaquis ou différentes autres formes - dont Abenaquioicts (Champlain, 1632), Abenaquiois (Champlain, 1632) ou Abenati (Hennepin, 1698) - au moins depuis le début des années 1630. La présence abénaquise en sol québécois incita des gens à dénommer un certain nombre de réalités géographiques (lacs, cours d'eau et voies de communication) d'après cette Première Nation.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Abénaquis

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière des

Type d'entité Rivière

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Etchemins

Municipalité Saint-Prosper (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 28020

Latitude nord     Longitude ouest 46° 12' 58" 70° 34' 38"

Coordonnées décimales -70.57722      46.21611

Carte topographique 1/50 000 21L/02

Carte topographique 1/20 000 21L/02-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012