Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Rocheuse

Origine et signification Cette rivière de la Côte-Nord, longue d'une vingtaine de kilomètres, se jette dans la rivière Portneuf, à 35 km à l'ouest de Forestville, dans la MRC de La Haute-Côte-Nord. C'est un cours d'eau encaissé, marqué par la succession de six lacs dont la longueur varie entre 1 et 3 km. Identifié officiellement sous le nom de Rivière à la Loutre dans le Répertoire géographique du Québec de 1969, ce cours d'eau a vu son appellation modifiée en Rivière Rocheuse, en 1974. Ce dernier nom paraissait en effet sur un plan local de la compagnie Anglo Pulp daté du 1er mars 1960, en plus de figurer sur un plan du club de chasse et de pêche nommé La Rocheuse. L'origine de la dénomination n'est pas connue, mais il est vraisemblable de penser que la rivière doive sa désignation aux caractéristiques du paysage naturel et en particulier à celles de son propre lit.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1974-08-02

Spécifique Rocheuse

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Côte-Nord

Municipalité régionale de comté (MRC) La Haute-Côte-Nord

Municipalité Lac-au-Brochet (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 95902

Latitude nord     Longitude ouest 48° 44' 24" 69° 34' 36"

Coordonnées décimales -69.57667      48.74

Carte topographique 1/50 000 22C/12

Carte topographique 1/20 000 22C/12-0102

Ancien nom

  • Rivière à la Loutre

    Cette rivière est située sur le territoire de la pourvoirie de la Rocheuse.

    Le terme loutre occupe aujourd'hui une bonne place dans la toponymie québécoise puisqu'il sert à identifier plus d'une centaine d'entités géographiques (lacs, cours d'eau, pointes, voies de communication et autres). La loutre commune ou de rivière (lutra canadensis) est un mammifère carnivore de la famille des mustélidés vivant surtout près des rivières et des lacs du Québec. Animal amphibie, plongeur et nageur émérite, la loutre se veut en fait une grande belette - elle peut mesurer jusqu'à 1,4 m et peser 13,5 kg - à la tête arrondie, au long corps mince, aux courtes pattes palmées et à la queue effilée. Les chasseurs et les trappeurs s'intéressent beaucoup à sa dense fourrure lustrée, de couleur brune sombre, très recherchée en raison de sa résistance et de sa beauté. Grégaire et sociable, quoique d'un naturel méfiant, la loutre peut aussi facilement être élevée, voire apprivoisée, dans des fermes spécialisées. Elle se nourrit essentiellement de poissons, de grenouilles, d'insectes et, à l'occasion, de petits mammifères (rats musqués et autres). Dans la mythologie amérindienne, la loutre reçut la mission - du Grand Lièvre (Algonquins) ou de la Grande Tortue (Hurons-Wendats) - de ramener du fond de l'océan les grains de terre qui serviront à la création du monde. Le mot loutre, d'abord orthographié lutre (XIIe siècle), puis loirre et leurre (XIIe-XIIIe siècles), est issu du latin lutra. On trouve le terme loutre sur divers documents cartographiques concernant la Nouvelle-France au moins depuis 1723.

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012