Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Clet

Origine et signification Située au nord-est de Saint-Polycarpe et à l'ouest des Cèdres, en Montérégie, la municipalité de Saint-Clet présente toujours un caractère fortement agricole. En 1849, monseigneur Ignace Bourget détache une partie du territoire de la paroisse de Saint-Ignace-du-Coteau-du-Lac pour former celle de Saint-Clet. Il place la nouvelle paroisse sous le patronage de saint Clet, qui est le même personnage qu'Anaclet dont Clet constitue un diminutif. Romain d'origine, pape de 79 jusque vers 89, troisième depuis saint Pierre, il aurait été martyrisé sous le règne de l'empereur Domitien (81-96). Ultérieurement, un bureau de poste du même nom s'ouvre en 1851, puis une municipalité de paroisse en 1855, ainsi qu'une municipalité de village en 1921; celles-ci fusionneront en 1974 pour former l'actuelle municipalité de Saint-Clet. Les autorités municipales de Saint-Clet comptent parmi les toutes premières au Québec à adopter une résolution municipale, en 1980, qui consacrait la dénomination collective des citoyens, les Clétois.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1976-12-24

Spécifique Saint-Clet

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Vaudreuil-Soulanges

Municipalité Saint-Clet (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 71045

Latitude nord     Longitude ouest 45° 21' 00" 74° 13' 00"

Coordonnées décimales -74.21667      45.35

Carte topographique 1/50 000 31G/08

Carte topographique 1/20 000 31G/08-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012