Retour aux résultats Version imprimable

Rivière-Bleue

Origine et signification C'est vers 1860 que des pionniers d'origine écossaise, venus des États-Unis, et des gens originaires de Saint-François-de-Madawaska s'installent en ces lieux, très près de la frontière du Maine et de celle du Nouveau-Brunswick, à environ 75 km de Rivière-du-Loup et à quelques kilomètres à l'est de Pohénégamook, dans le sud de la région du Témiscouata. La rivière Saint-François, qui borne cet espace à l'ouest, constitue une frontière naturelle qui sépare Rivière-Bleue des États-Unis. À l'origine, le territoire couvert par cette entité municipale était occupé par deux municipalités érigées respectivement en 1914 et en 1920, les municipalités de la paroisse et du village de Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue, qui fusionnent en 1975 pour former l'actuelle Rivière-Bleue. Leur nom, d'abord attribué à la mission fondée en 1874 et devenue paroisse en 1914, souligne, d'une part, l'œuvre du premier curé (1914-1920), l'abbé Joseph-Adolphe-Wilfrid Gauthier (1886-1946), auparavant vicaire à Saint-Joseph-de-Carleton et, d'autre part, la présence de la rivière Bleue qui coule sur le territoire et qui doit son nom à la couleur de ses eaux. Le bureau de poste local (1910) et la station de chemin de fer ont également porté cette appellation. La décision de la compagnie de chemin de fer Transcontinental de construire une voie ferrée dans la région a contribué au développement de l'endroit. Au temps de la prohibition, le bootlegging ou la contrebande d'alcool y était très populaire. De nos jours, les Riverains œuvrent surtout dans l'alimentation et le traitement des produits du bois. De 1937 à 1945, quelques carrières de calcaire ont été exploitées. Centre de villégiature, de chasse et de pêche, Rivière-Bleue a été surnommée à juste titre La Petite-Floride, en raison d'un climat et d'une température particulièrement doux, tributaires de l'inclinaison du terrain vers le sud de même que du micro-climat créé par le lac Témiscouata, tout près.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1976-06-14

Spécifique Rivière-Bleue

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Témiscouata

Municipalité Rivière-Bleue (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 13025

Latitude nord     Longitude ouest 47° 26' 00" 69° 03' 00"

Coordonnées décimales -69.05      47.43333

Carte topographique 1/50 000 21N/06

Carte topographique 1/20 000 21N/06-0202

Ancien nom

  • Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012