Retour aux résultats Version imprimable

Mont Yamaska
Wigwômadenek (Mont)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Situé à 7 km de la rive de la Yamaska et à une quinzaine de kilomètres au sud de Saint-Hyacinthe, face au mont Rougemont, le mont Yamaska – l'une des collines Montérégiennes - - crève l'uniformité de la plaine du Saint-Laurent par sa masse haute de 416 m et d'une circonférence de 15 km à la base. Le nom Mont Yamaska est ancien. On le retrouve sous la forme «Mt Yamaska» sur la carte de la province de Québec d'Eugène Taché (1870). Bouchette emploie quant à lui Montagne d'Yamaska pour parler du mont, dans sa Description topographique de la province du Bas-Canada (1815), et «Yamaska Mt.» sur sa Carte topographique du Bas-Canada (1815). L'origine du nom du mont est imprécise. Il s'agit peut-être d'un emprunt à la seigneurie de Yamaska concédée à Michel Leneuf de La Vallière en 1683, ou encore d'un emprunt à la rivière Yamaska elle-même. Le mot Yamaska, d'origine abénaquise, fait allusion à l'embouchure de la rivière et signifie il y a des joncs au large ou il y a beaucoup de foin. Cet élément de relief porte un nom que les membres de cette nation n'utilisaient pas eux-mêmes pour le désigner. Wigwômadenek, c'est-à-dire à la montagne en forme de maison, était le nom que les Abénaquis lui connaissaient. De nos jours, une partie de la population locale l'appelle Mont Saint-Paul, d'après Saint-Paul-d'Abbotsford, la municipalité de paroisse où il se trouve. Le parc de récréation de la Yamaska se situe à quelque 17 km à l'est du mont Yamaska et à 8 km à l'est de Granby. Il circonscrit complètement le réservoir Choinière aménagé le long de la rivière Yamaska Nord pour constituer une réserve d'eau potable. Le parc lui-même s'étend sur 14 km², dont plus du tiers est couvert par le réservoir. Établi sur d'anciennes terres agricoles, le parc abrite huit érablières. Comme sa vocation récréative le suggère, on peut y tenir une variété d'activités de plein air : pique-nique, randonnée pédestre, canotage, planche à voile, raquette et ski de randonnée.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Yamaska

Générique (avec ou sans particules de liaison) Mont

Type d'entité Mont

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Rouville

Municipalité Saint-Paul-d'Abbotsford (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 55015

Latitude nord     Longitude ouest 45° 27' 25" 72° 52' 19"

Coordonnées décimales -72.87194      45.45694

Carte topographique 1/50 000 31H/07

Carte topographique 1/20 000 31H/07-0201

Variante traditionnelle autochtone

  • Wigwômadenek (Mont)

    Wigwômadenek est le nom que les Abénaquis utilisent pour parler du mont Yamaska. Il signifie « à la montagne en forme de maison ».

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012