Retour aux résultats Version imprimable

Waterloo

Origine et signification À 16 km au nord-est de Bromont, on retrouve la ville de Waterloo dont le territoire est circonscrit par celui de la municipalité du canton de Shefford. Celle-ci a pour toile de fond un vallon d'où on découvre un impressionnant paysage de montagnes.La rivière Yamaska Nord traverse la ville.

En 1796, des Loyalistes américains s'implantent sur une des branches de la rivière Yamaska, au pied de la colline Methodist qui atteint 213 m. Hezekiah Robinson, installé dans le Cinquième Rang du canton de Shefford en 1801 et qui bâtit l'Oldstone Store en 1823, avait proposé, en 1815, le nom Waterloo pour identifier l'endroit, à la suggestion de son beau-père, Almus Knowlton, juge. Ce dernier désirait souligner la victoire du général Wellington sur l'armée de Napoléon, remportée le 18 juin 1815. Waterloo – du flamand waeter, eau et loo, plaine, prairie, signification qui a suscité le mot de Victor Hugo « Waterloo, morne plaine » – évoque un village de Belgique sis à 18 km de Bruxelles et à 5 km du champ de bataille. Le bureau de poste ouvert en 1836 reprendra l'appellation, de même que la paroisse de Saint-Bernardin-de-Waterloo, érigée canoniquement en 1865 et la municipalité du village de Waterloo créée en 1867. Celle-ci recevra le statut de ville en 1890. La présence d'une population majoritairement anglaise amène la création de la Parish of St. Luke (1843) et de la Parish of St. Paul, respectivement d'obédience anglicane et de l'Église unie. Les Canadiens français s'y installant vers 1860, la paroisse catholique déjà évoquée voit bientôt le jour.

Cet important lieu de la Montérégie, à 54 km de Sherbrooke, entre Magog et Granby, est bâti sur le pourtour du lac Waterloo qui couvre une vaste partie du territoire, au centre-est. Diverses industries, en particulier les textiles et le contre-plaqué, ainsi que la culture commerciale des champignons caractérisent l'économie waterloise.

Notons que le toponyme Waterloo, qui identifie une commune francophone de Belgique, est prononcé Ouatèrlô  par les Wallons; c'est la prononciation en français qui s'est imposée. Les Québécois francophones ont été habitués à prononcer ce nom de la même manière que les anglophones, ignorant qu'ils prononçaient un nom français à l'anglaise.



Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Waterloo

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) La Haute-Yamaska

Municipalité Waterloo (Ville)

Code géographique de la municipalité 47025

Latitude nord     Longitude ouest 45° 21' 00" 72° 31' 00"

Coordonnées décimales -72.51666      45.35

Carte topographique 1/50 000 31H/07

Carte topographique 1/20 000 31H/07-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012