Retour aux résultats Version imprimable

Val-Alain

Origine et signification Occupant la pointe sud-ouest de la MRC de Lotbinière, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Laurier-Station, Val-Alain est parcourue par les eaux de la rivière du Chêne et par le bras d'Edmond. Pittoresque localité verdoyante, Val-Alain reçoit ses premiers habitants en 1898 avec l'arrivée de gens de Parisville, de Saint-Édouard-de-Lotbinière, de Saint-Charles-de-Bellechasse, de Saint-Alphonse (Joliette). De nombreux colons du comté de Mégantic qui s'y établissent également ont valu à l'endroit le surnom de New Thetford, le canton de Thetford se situant dans ce comté jadis. La construction du prolongement de la voie ferrée du chemin de fer de l'Intercolonial (Halifax-Montréal) de Manseau jusqu'à Chaudière en 1898 a assuré le développement du territoire. Une deuxième vague de colons qui arrivent en 1930 permet une certaine augmentation de la population. Cependant, un grave feu d'abattis rasera presque tout le village en 1932. Du côté religieux, la paroisse de Saint-Edmond-de-Lotbinière, quoique érigée seulement en 1933, sera desservie comme mission à compter de 1902. À cette époque, on connaissait l'endroit comme Saint-Edmond-de-la-Rivière-du-Chêne ou Rivière-du-Chêne, en raison de la présence sur le territoire de la rivière du Chêne. On a aussi voulu rendre hommage à Edmond-Gustave Joly de Lotbinière (1859-1911), seigneur de Lotbinière, où se trouve le territoire de la municipalité, et fils d'Henri-Gustave Joly de Lotbinière (1829-1908), premier ministre du Québec de 1878 à 1879, et qui y avait fait construire sa résidence, L'Hermitage, en 1898, laquelle sera détruite lors de l'incendie de 1932. Le nom Val-Alain, appellation qui identifie la municipalité créée en 1950, par suite de son détachement de Sainte-Emmélie, s'imposera en 1925 avec son attribution au bureau de poste dénommé Alaindale (dale signifiant vallée) depuis 1902. Cette appellation rend hommage à Alain Chartier Joly de Lotbinière (1886-1954), petit-fils d'Henri-Gustave Joly de Lotbinière. Couramment appelé «Monsieur Alain» par les gens de l'endroit, il mènera une carrière d'officier militaire et assurera la direction de la seigneurie de Lotbinière de 1911 à 1954.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Val-Alain

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Lotbinière

Municipalité Val-Alain (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 33070

Latitude nord     Longitude ouest 46° 25' 00" 71° 45' 00"

Coordonnées décimales -71.75      46.41666

Carte topographique 1/50 000 21L/05

Carte topographique 1/20 000 21L/05-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012