Retour aux résultats Version imprimable

Rivière des Trois Pistoles

Origine et signification D'une longueur approximative de 40 km, la rivière des Trois Pistoles prend sa source dans le lac du même nom, à 3 km au sud-ouest de Sainte-Rita dans le Bas-Saint-Laurent. Sauf les 7 km qui suivent les plis appalachiens en descendant vers le sud-ouest à partir de sa source, le reste du parcours se dirige vers le nord-ouest en coupant le relief appalachien jusqu'à son embouchure dans le Saint-Laurent, à 4 km à l'ouest de Trois-Pistoles. Identifié Rivière des Sauvages ou Rivière de l'île Verte par Champlain (1632), Rivière des Pistoles surtout au début du XVIIIe siècle et «Pistole or Spey R.» (1755), ce cours d'eau porte un nom des plus énigmatiques, d'autant que la première attestation « R. de 3 : Pistolets » (1631) appartient au cartographe dieppois Jean Guérard ou Guerard, donc du vivant de Samuel de Champlain. Les auteurs ont essayé, mais en vain, de découvrir le motif de cette curieuse désignation. Il est vrai que pistole qui a donné lieu à divers commentaires basés sur la tradition orale, était un nom donné en France aux écus d'Espagne, plus petits que les écus de France, et que pistole s'est substitué en ce sens à pistolet. Toutefois, au XVIe siècle – et probablement un certain temps au début du XVIIe siècle –, le mot pistolet désignait surtout un poignard, et par extension une arme à feu que l'on tient à la main comme un poignard. Quoi qu'il en soit, qu'il s'agisse d'arme à feu ou de monnaie, il est encore impossible aujourd'hui de connaître la véritable raison de cette appellation. Un village d'un peu plus de 200 personnes, Rivière-Trois-Pistoles, est établi à l'embouchure de la rivière. Il fut d'abord une desserte, puis une paroisse érigée le 29 août 1906 et placée sous le patronage de Saint-Jean-Baptiste. Ce fut en l'honneur du jésuite Jean-Baptiste de La Brosse (1724-1782), ancien missionnaire de la paroisse de Trois-Pistoles de 1770 à 1782 qu'elle a reçu ce vocable. L'appellation de Tobin ou Village-de-Tobin, qui sert aussi à désigner Rivière-Trois-Pistoles, rappelle Edmund William Tobin (1865-1938), industriel et homme politique né à Brompton, en Estrie. Celui-ci fut propriétaire du domaine seigneurial de 1900 à 1910, et de la Trois-Pistoles Pulp and Lumber Compagny qui opéra des moulins de la rivière des Trois Pistoles de 1903 à 1917. À cette époque, on aurait également étendu le nom de ce personnage à la rivière en la dénommant Grande rivière Tobin.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Trois Pistoles

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière des

Type d'entité Rivière

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Basques

Municipalité Notre-Dame-des-Neiges (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 11045

Latitude nord     Longitude ouest 48° 05' 46" 69° 12' 55"

Coordonnées décimales -69.21528      48.09611

Carte topographique 1/50 000 22C/03

Carte topographique 1/20 000 22C/03-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012