Retour aux résultats Version imprimable

Trois-Pistoles

Origine et signification Implantée sur les bords du Saint-Laurent, au sud-ouest de Rimouski, Trois-Pistoles voit son territoire entièrement circonscrit par celui de Notre-Dame-des-Neiges-des-Trois-Pistoles, la paroisse mère. L'endroit est distant de 40 km de Rivière-du-Loup et de 18 km de L'Isle-Verte. Ce nom, déjà attesté en 1631 sur une carte de Jean Guérard ou Guerard, sous la forme de : « R. de 3 : Pistolets » et sur celle de 1689 dressée par Pierre Detcheverry, « R. de troas pistolets », a fait couler beaucoup d'encre et suscité diverses interprétations, parfois fantaisistes. D'abord attribuée à une rivière, puis à une seigneurie, une paroisse, un lac, cette appellation évoque d'anciennes pièces de monnaie du XVIe siècle. L'hypothèse la plus souvent avancée veut que, vers 1621, une chaloupe se soit échouée en face d'une rivière aux eaux limpides. Désirant boire de cette eau, un matelot aurait malencontreusement échappé un gobelet d'argent et se serait écrié : « Voilà 3 pistoles perdues! ». Alphonse Leclaire, dans Le Saint-Laurent historique... (1904), signale à tort que cette explication provient du seigneur Riou ou Rioux. En 1687, la dénomination figure dans l'acte de concession de la seigneurie à Charles Denys de Vitré (1645-1703). Cette seigneurie sera échangée en 1696 contre les terres que Jean Riou possède à l'île d'Orléans, étant donné que pendant neuf ans il ne s'y effectuera aucun défrichement ni aucune agriculture. On relève également la forme Rivière des Pistoles sur une carte de Nicolas Bellin de 1744. Anciennement, on désignait couramment les lieux comme Les Trois-Pistoles. Issue de Notre-Dame-des-Neiges-des-Trois-Pistoles, d'abord instaurée comme paroisse en 1713 et canoniquement érigée en 1827, avant d'accéder au statut de paroisse civile en 1835, Trois-Pistoles est officiellement établie comme ville en 1916. C'est à la suite d'un différend intervenu entre le village et la paroisse au sujet de la construction d'un réseau d'aqueduc qu'est survenue la séparation administrative. Les anciens Pistolois ont fait de cet endroit le premier port de pêche touristique de la Côte. Depuis 1933, des étudiants de l'Université Western de London, en Ontario, passent l'été à cet endroit afin de parfaire leur connaissance du français. Un petit nombre y demeurent même pendant le reste de l'année. Centre commercial dans une région de type agricole, Trois-Pistoles est le théâtre du Festival des Isles depuis 1976.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Trois-Pistoles

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Basques

Municipalité Trois-Pistoles (Ville)

Code géographique de la municipalité 11040

Latitude nord     Longitude ouest 48° 07' 00" 69° 11' 00"

Coordonnées décimales -69.18333      48.11666

Carte topographique 1/50 000 22C/03

Carte topographique 1/20 000 22C/03-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2017

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012