Retour aux résultats Version imprimable

Cap Tourmente

Origine et signification Ce cap imposant, haut de 579 m, s'avance dans le Saint-Laurent à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Québec, vis-à-vis de l'île au Ruau et de la Grosse Île. Cette masse du Bouclier canadien marque la limite orientale des basses-terres du Saint-Laurent sur la rive nord. Champlain l'a baptisé « cap de tourmente », en 1608, parce que le fleuve, par grands vents, est agité à cet endroit. Reconnaissant le potentiel agricole des terres attenantes à l'escarpement, et qu'il appelle les « prairies du cap Tourmente », Champlain y fait bâtir, en 1626, une habitation et une étable qui seront détruites deux ans plus tard par les Anglais. En 1668, monseigneur de Laval acquiert ces terres, en redistribue une partie à des paysans et fait reconstruire la résidence du cap Tourmente, encore connue aujourd'hui comme « La Petite Ferme », précisément là où se trouvaient les établissements de Champlain. En 1680, il lègue tous ses biens au Séminaire de Québec qui exploitera cette entreprise agricole jusqu'au milieu du XXe siècle. Fait à remarquer, au cours de la première moitié du XVIIIe siècle, le toponyme « Cap-Tourmente » s'étend à tout le secteur est de la Côte-de-Beaupré. Les terres sont cédées au Service canadien de la faune en 1969 et c'est à cette date qu'est créée la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente dont la superficie couvre 22 km².D'importance primordiale pour l'unique population mondiale de grandes oies des neiges, que l'on estimait à plus de 500 000 en 1993, cette réserve protège également plus de 250 espèces d'oiseaux dont le faucon pèlerin, une espèce en voie de disparition. La chasse y est permise mais contrôlée. Ce site naturel et historique de grande valeur propose des activités de sensibilisation au milieu naturel et à la faune aquatique.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Tourmente

Générique (avec ou sans particules de liaison) Cap

Type d'entité Cap

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Beaupré

Municipalité Sault-au-Cochon (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 21902

Latitude nord     Longitude ouest 47° 05' 20" 70° 44' 41"

Coordonnées décimales -70.74472      47.08889

Carte topographique 1/50 000 21M/02

Carte topographique 1/20 000 21M/02-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012