Retour aux résultats Version imprimable

Sincennes

Origine et signification Baigné notamment par les lacs Sincennes et Mondonac, ce canton dont le terrain s'élève à 563 m, est rattaché au réseau hydrographique du Saint-Maurice par la rivière Manouane qui collecte ses eaux par une succession de lacs et de rivières. Bien qu'inhabitée, cette division géographique, sillonnée par quelques routes secondaires reliant les principales étendues d'eau, porte le nom de Jacques-Félix Sincennes (1818-1876), homme d'affaires d'origine acadienne, né à Deschambault au sud-ouest de Québec. Député conservateur du comté de Richelieu sous l'Union (1858-1861), il est davantage connu comme cofondateur d'une compagnie de touage maritime (Sincennes-MacNaughton Line) et comme administrateur de la compagnie du Richelieu. En 1875, il crée, avec un compétiteur, la compagnie de navigation du Richelieu et de l'Ontario qui deviendra la Canada Steamship Lines en 1913. Les Acadiens du nom de Sincennes, ou Saincennes, sont originaires notamment de Saint-Seine-l'Abbaye, village bourguignon où un saint homme du nom de Seine a fondé un monastère dès le VIe siècle, non loin d'ailleurs des sources de la Seine, le célèbre fleuve français. Proclamation : 1965.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sincennes

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Canton

Région administrative Mauricie

Municipalité régionale de comté (MRC) Mékinac

Municipalité Lac-Normand (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 35904

Latitude nord     Longitude ouest 47° 29' 00" 73° 55' 00"

Coordonnées décimales -73.91666      47.48333

Carte topographique 1/50 000 31P/05

Carte topographique 1/20 000 31P/05-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012