Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Sérigny
Chipisipi (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Tributaire gauche de la Caniapiscau, parallèle à la rivière Pons, et dont l'embouchure se trouve à quelque 240 km au sud de Kuujjuaq. Longue d'environ 190 km, la rivière Sérigny présente toute une série d'élargissements. Le lac Sérigny, nom accepté par la Commission de géographie du Québec en 1944, a inspiré celui de la rivière (proposé en 1958 par cette dernière à la Commission canadienne des noms géographiques); il se situe quelque peu en retrait au sud de la rivière, qu'il alimente par ailleurs.

Le nom Sérigny rappelle la mémoire de Joseph Le Moyne de Sérigny (ou Serigny) et de Loire (1668-1734), sixième fils de Charles Le Moyne de Longueuil. Officier de la Marine, il prit part, avec son frère aîné Pierre Le Moyne d'Iberville, à des expéditions militaires dans la baie d'Hudson, où il commanda la Salamandre (1694) et le Palmier (1697), de même qu'aux Antilles (1706) et en Floride (1719). Après 1706, il fut impliqué dans une série d'opérations frauduleuses qui freinèrent l'ascension de sa carrière. Après une période de disgrâce de quelque dix ans, il fut nommé commandant de la colonie de la Louisiane, conjointement avec Bienville, en 1718. De retour en France, on le nomma gouverneur de l'important port de Rochefort en 1723, poste qu'il aurait occupé jusqu'à sa mort.

Les Naskapis appellent cette rivière Chipisipi, c'est-à-dire la « rivière aux fantômes » ou la « rivière de la mort », en souvenir de plusieurs Autochtones qui y furent tués. De leur côté, les Innus la connaissent sous le nom de Kapatshetekuaskuau Shipu ou Kapatshitukuashkau Shipu, qui signifie « gonflement de glace », d'après les amoncellements de glace qui se forment sur la rivière en raison de sa faible profondeur.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sérigny

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Rivière-Koksoak (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 99902

Latitude nord     Longitude ouest 55° 59' 36" 68° 39' 50"

Coordonnées décimales -68.66389      55.99333

Carte topographique 1/50 000 23N/15

Carte topographique 1/20 000 23N/15-0202

Variante traditionnelle autochtone

  • Chipisipi (Rivière)

    Chipisipi est le nom que les Naskapis utilisent pour parler de la rivière Sérigny. Il signifie « rivière des fantômes » ou « rivière de la mort ».

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012