Retour aux résultats Version imprimable

Bras Saint-Victor

Origine et signification Affluent majeur de la rive gauche de la rivière Chaudière, ce cours d'eau de la Beauce s'étire sur plus de 40 km. Des hauteurs du canton de Shenley, où il prend sa source principale, le bras Saint-Victor coule en direction sud-nord jusqu'à Saint-Éphrem-Station, dans le canton de Tring. De là, jusqu'à Saint-Victor-Station, il entreprend un cours sineux dans un secteur marécageux dénommé Les Prairies. Il traverse ensuite, sans vigueur et en dessinant quelques méandres étalés, une zone dite des Eaux-Mortes. Son cours devenant plus énergique, il s'oriente nord-est pour traverser Saint-François-de-Beauce et dévale une cascade haute de 6 m, à 2 km environ de son embouchure qui se trouve juste en face de l'île du Père. Cette embouchure a servi à délimiter, en 1737, la seigneurie Saint-Joseph-de-Beauce de celle de Rigaud-De Vaudreuil. Les documents de l'arpenteur Noël Beaupré parlent du Bras dès 1737, et l'usage de ce nom s'est imposé comme en témoignent les archives et les cartes. Le Bras est une expression toponymique qui en a embarrassé quelques-uns, peu au courant de l'usage français de ce mot qui désigne soit les affluents d'une rivière, soit les ramifications d'un cours d'eau dans son delta. Ainsi s'explique sans doute que Victor River apparaisse sur une carte minière en 1921. Par la suite on écrit assez fréquemment Rivière ou Bras Saint-Victor. Après avoir substitué Rivière Saint-Victor à Bras Saint-Victor en 1955, on est heureusement revenu depuis peu à la forme actuelle, ce qui n'empêche pas les Beaucerons de parler couramment et simplement du Bras, conformément à l'usage ancien, puisque la paroisse de Saint-Victor n'existe que depuis le XIXe siècle. Lors de la fonte printanière de la neige ou des grosses pluies, l'apport en eau de cette rivière est déterminant pour l'inondation des fonds de la Chaudière. On a souvent proposé la construction d'un barrage qui régulariserait le débit du bras. Variantes : Rivière du Désert; Rivière Prévost.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Victor

Générique (avec ou sans particules de liaison) Bras

Type d'entité Rivière

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Robert-Cliche

Municipalité Saint-Joseph-des-Érables (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 27050

Latitude nord     Longitude ouest 46° 15' 54" 70° 49' 32"

Coordonnées décimales -70.82555      46.265

Carte topographique 1/50 000 21L/07

Carte topographique 1/20 000 21L/07-0101

Ancien nom

  • Le Bras  (Rivière)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012