Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Simon
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette municipalité du Bas-Saint-Laurent occupe une étendue de 75 km² dans l'extrémité nord-ouest de la MRC des Basques, à une quinzaine de kilomètres au nord-est de Trois-Pistoles. Originellement, ce territoire, arrosé sur toute sa longueur par la rivière Centrale, faisait partie du territoire compris entre la seigneurie des Trois-Pistoles et les terres du Bic. Les premiers colons, des gens de Trois-Pistoles, s'installent à cet endroit au début du XIXe siècle, quelques années après le défricheur Régis Jean de Saint-Jean-Port-Joli, arrivé là en 1796. La paroisse de Saint-Simon-de-la-Baie-Ha! Ha! sera fondée en 1823, érigée canoniquement en 1828 et civilement en 1835. Son nom rappelle saint Simon, apôtre du Ier siècle, et souligne que le territoire était enclos dans la seigneurie Nicolas-Rioux, parfois orthographiée Nicolas-Riou, également dénommée de la Baie-du-Ha! Ha! Sur le plan municipal, la municipalité de la paroisse de Saint-Simon-de-la-Baie-Ha! Ha! voit le jour en 1845, est abolie en 1847 et devient partie de la municipalité de comté. Elle reçoit son nom et son statut actuels en 1855. En 1858, Saint-Mathieu a été formée par détachement de Saint-Simon. Le bureau de poste, établi en 1848, se voit attribuer le nom de Saint-Simon-de-Rimouski, le dernier constituant évoquant l'ancien comté auquel ressortissait la municipalité. Autrefois, à partir de Saint-Simon, les chemins de colonisation ont permis de joindre la seigneurie Nicolas-Rioux aux cantons de l'intérieur et ont accordé ainsi de l'importance à Saint-Simon, dotée d'une gare. Jadis agricole, forestière et axée sur la pêche, l'économie actuelle se fonde sur l'exploitation de la tourbe et la pêche. Quelques chalets construits en bordure du fleuve forment le centre de villégiature de Saint-Simon-sur-Mer. Tout comme les Beaucerons, les gens de Saint-Simon ont été affublés du blason de Jarrets Noirs, car au milieu du XIXe siècle ils allaient s'approvisionner à Trois-Pistoles, à l'arrivée des goélettes. Ils devaient emprunter un étroit sentier entre le fleuve et la montagne, probablement boueux souvent, de telle sorte que leurs jambes maculées les faisaient comparer aux Jarrets Noirs de la Beauce.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Simon

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Basques

Municipalité Saint-Simon (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 11055

Longitude ouest     Latitude nord 69° 03' 00" 48° 12' 00"

Coordonnées décimales -69.05, 48.2

Carte topographique 1/50 000 22C/03

Carte topographique 1/20 000 22C/03-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012