Retour aux résultats Version imprimable

Saints-Anges

Origine et signification À 7 km au nord-est de Vallée-Jonction en Beauce, et à 55 km de Québec, limitée à l'est par Saint-Édouard-de-Frampton, on retrouve la municipalité de la paroisse de Saints-Anges, régulièrement désignée comme Saints-Anges-de-Beauce. Établie sur un site élevé, dont l'altitude oscille entre 260 et 490 m, elle assure une vue sur les monts au sud-ouest de la Chaudière. Les principaux reliefs de Saints-Anges, la Grande Montagne et la Petite Montagne, sont inscrits depuis longtemps dans le paysage dénominatif local. Fondée en 1875 officiellement, bien que les terres de la paroisse aient toutes été concédées dès 1850, et desservie à l'origine par le curé de Saint-Joseph, la municipalité a été formée à même les paroisses de Saint-Joseph, Sainte-Marie et Sainte-Marguerite. L'érection tant canonique que civile de l'entité paroissiale Les Saints-Anges est survenue en 1880, la même année que celle de la municipalité. La dénomination choisie, identique à celle du bureau de poste qui y commençait ses activités en 1875, s'inscrit dans le droit fil d'une profonde dévotion à l'endroit de ces êtres spirituels à qui Dieu confie le soin de porter ses messages. Par ailleurs, le territoire de Saints-Anges baigne littéralement dans un entourage hagionymique constitué principalement de Sainte-Mélanie, L'Enfant-Jésus – récemment devenue Vallée-Jonction –, Saint-Édouard-de-Frampton,Sainte-Marie,Sainte-Marguerite, Saint-Joseph. Entre 1846 et 1871, moment de l'établissement d'une mission, l'endroit répondait à la dénomination de Bois-Franc, laquelle soulignait la réserve importante des essences à grain dur et serré de frêne, d'érable, de chêne, connues au Québec sous l'appellation générique de bois francs, en raison de la fermeté de leurs constituants. On désignait couramment la population comme les gens du Boisfranc, des Bois-Francs ou des Boisfrancs qui, à l'époque, s'adonnaient surtout à l'agriculture ou travaillaient dans les scieries.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saints-Anges

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) La Nouvelle-Beauce

Municipalité Saints-Anges (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 26010

Latitude nord     Longitude ouest 46° 25' 00" 70° 53' 00"

Coordonnées décimales -70.88333      46.41666

Carte topographique 1/50 000 21L/07

Carte topographique 1/20 000 21L/07-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012