Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Ours
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification Située à environ 15 km de Saint-Denis et bornée à l'ouest par Saint-Roch-de-Richelieu, cette municipalité de la vallée du Richelieu prend place à une vingtaine de kilomètres au sud de Sorel-Tracy, dans la partie sud-ouest de la MRC de Pierre-De Saurel. Remontant à 1650, la paroisse de L'Immaculée-Conception-de-Saint-Ours demeure la plus ancienne après Sorel dans le diocèse de Saint-Hyacinthe. Desservie comme mission de 1681 à 1750, elle sera érigée canoniquement en 1831 et civilement en 1845. Ses limites ont été fixées précisément par l'Édit du Roi du 3 mars 1722. Sur le plan municipal, on assiste, en 1845, à la création de la municipalité de Saint-Ours, dont sera détachée, en février 1847, la municipalité du village de Saint-Ours qui accédera au statut de ville aussi tôt que 1866. Le 1er septembre 1847, la municipalité « de paroisse » est abolie et son territoire rattaché à la municipalité du comté de Richelieu. Par la suite, la municipalité de la paroisse de L'Immaculée-Conception-de-Saint-Ours voit le jour en 1855 et recevra son nom actuel en 1957, identique à celui du bureau de poste ouvert en 1827. Enfin, la municipalité de paroisse et la ville feront l'objet d'une fusion en avril 1991 pour former l'actuelle ville de Saint-Ours. L'appellation Saint-Ours célèbre le souvenir de Pierre de Saint-Ours (Veurey-Voroize, France, 1640 – Contrecœur, 1724), qui reçoit la seigneurie qui porte son nom en 1668, lors de son mariage à Marie Mullois. La concession officielle lui en sera faite par Talon en 1672. Capitaine au régiment de Carignan-Salières, qui a fourni ses premiers colons à l'endroit, il arrive au Canada en 1665. On estime qu'il aurait pris part aux expéditions militaires menées contre les Iroquois par Alexandre de Prouville de Tracy en 1666. Devenu commandant du fort de Chambly en 1679, il sera capitaine dans les troupes du Canada de 1687 à 1708 et assumera la direction d'un bataillon au siège de Québec organisé par Phips en 1690. Il sera nommé chevalier de Saint-Louis en 1704, l'un des tout premiers en Nouvelle-France. La seigneurie se développera très lentement et sera dévastée par les Iroquois notamment en 1691. Il faut attendre jusqu'en 1703 pour que s'implante le premier moulin. Jadis le territoire saint-oursois regroupait les secteurs du Grand-Saint-Ours, constitué en 1681, et du Petit-Saint-Ours, établi sur la rive sud du Richelieu en 1749. C'est à Saint-Ours, lors d'une assemblée des Fils de la Liberté tenue le 7 mai 1837 – première d'une longue série – que fut adoptée la Déclaration de Saint-Ours, ensemble de douze résolutions dont on a comparé l'importance à la Déclaration du Congrès (1774) ou à la Déclaration des droits de l'homme (1789). Cette Déclaration, qui abordait des sujets comme les droits constitutionnels, les terres, le commerce, la contrebande, le droit à la sécession, suscita d'assez violentes réactions et fut sans doute l'un des éléments déclencheurs de l'Insurrection des Patriotes. On peut admirer, à quelques kilomètres plus au sud, le magnifique site naturel aménagé des écluses de Saint-Ours. La première écluse, implantée à 23 km en amont de Sorel, est un canal historique creusé vers le milieu du XIXe siècle qui permet aux bateaux de faible tirant, en provenance de New York par l'Hudson et le Richelieu, de pouvoir franchir les obstacles qui parsèment le cours d'eau à cet endroit. La deuxième écluse a été inaugurée en 1933, entre Sorel et Saint-Ours. On ne saurait passer sous silence l'important manoir de Saint-Ours qui remonte à 1792.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Ours

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Pierre-De Saurel

Municipalité Saint-Ours (Ville)

Code géographique de la municipalité 53032

Longitude ouest     Latitude nord 73° 09' 00" 45° 53' 00"

Coordonnées décimales -73.15, 45.88333

Carte topographique 1/50 000 31H/14

Carte topographique 1/20 000 31H/14-0202

Ancien nom

  • Saint-Ours  (Municipalité de paroisse)

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012