Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Léon-de-Standon
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette municipalité, distante de Québec de 80 km et de Sainte-Germaine-du-Lac-Etchemin d'une quinzaine de kilomètres, occupe l'extrémité sud de la MRC de Bellechasse, au sud de Saint-Nazaire-de-Dorchester. Le peuplement standonnien s'étire sur la rive est de la rivière Etchemin qui serpente dans la localité, surnommée la Petite Suisse en raison de la beauté du paysage. Le mont Orignal, avec ses 625 m, forme l'arrière-plan du secteur sud-est de cette municipalité. Dès le début du XIXe siècle, Gilbert (1786-1876) et William Henderson (1783-?) s'installent dans la partie est du canton de Frampton qui allait devenir Saint-Léon-de-Standon. Toutefois, Stanislas Drapeau signale, en 1863, qu'il s'agit d'une «nouvelle paroisse» et précise que «la chapelle de Saint-Léon est construite dans la concession appelée Maryville». Rattaché à Saint-Malachie, au nord-ouest, de 1823 à 1871, l'endroit acquiert son autonomie avec la création de la paroisse en 1871, bientôt suivie de la municipalité de paroisse du même nom en 1874. Le 29 décembre 1882, le territoire standonnien s'enrichira de parties des territoires de Sainte-Germaine-du-Lac-Etchemin, de Saint-Malachie et du canton de Standon. L'appellation choisie, anciennement abrégée souvent en Saint-Léon, se veut un hommage à l'abbé Louis-François-Léon Rousseau (1831-1898), premier curé de Saint-Malachie (1857-1867) et curé de Montmagny (1869-1898), qui apporte son aide lors de la fondation de la paroisse. L'ajout de l'élément Standon, qui identifie le bureau de poste ouvert en 1855, marque l'inclusion de cet espace dans le canton de Standon, proclamé en 1831. Les premiers colons venaient de la ville d'Angleterre homonyme, dans le Hertfordshire, qui a donné son nom à l'entité cantonale. L'agriculture constitue l'activité principale des Standonniens.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Léon-de-Standon

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Bellechasse

Municipalité Saint-Léon-de-Standon (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 19020

Longitude ouest     Latitude nord 70° 37' 00" 46° 29' 00"

Coordonnées décimales -70.61667, 46.48333

Carte topographique 1/50 000 21L/07

Carte topographique 1/20 000 21L/07-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012