Retour aux résultats Version imprimable

Golfe du Saint-Laurent

Origine et signification Ce très vaste rentrant du littoral, qui est le prolongement du fleuve Saint-Laurent, couvre une superficie de 150 000 km².

Le toponyme Golfe du Saint-Laurent s'est vraiment fixé à cette entité hydrographique avant la fin du XVIe siècle. En 1535, Jacques Cartier explore la Côte-Nord et il baptise un rentrant de côte « baye sainct Laurens », le 10 août, jour de la fête de saint Laurent, martyr à Rome en 258. Cette appellation est à l'origine du nom Golfe du Saint-Laurent. C'est par erreur que Cartier retourna à cette « baye sainct Laurens » quelques jours plus tard afin d'atteindre un passage vers le nord, passage qui n'existait pas à cet endroit. Cartier avait mal compris ce que les Amérindiens lui avaient dit au sujet de la localisation de la rivière de Hochelaga (le Saint-Laurent), cours d'eau qu'il avait déjà mentionné dans son récit avant l'exploration de la « baye sainct Laurens ».

L'historien F. L. de Gomara, qui a traduit en espagnol le Brief récit de 1535-1536, en 1552, remplace « baye sainct Laurens » par Grand fleuve dit Saint-Laurent que d'autres prennent, ajoute-t-il, pour un bras de mer. En 1555, cet auteur donne le nom Golfo Quadrato à cette entité. De plus, la traduction italienne du récit de Cartier par G. B. Ramusio, en 1556, rend indifféremment « baye sainct Laurens » par Golfe du Saint-Laurent et par Grand fleuve dit de Saint-Laurent.

Cartographes, historiens et mémorialistes du XVIe siècle se sont le plus souvent inspirés des traductions espagnole et italienne du Brief récit, et non pas de l'original français publié en 1545 pour imposer le toponyme Golfe du Saint-Laurent comme en font foi plusieurs documents. Ainsi la carte de Mercator de 1569 inscrit « Sinus S. Laurentii », qui est la forme latine de Golfe (de) Saint-Laurent; mais ce nom de lieu ne s'applique qu'à la section de cette entité hydrographique comprise entre Port-Cartier à l'ouest, Natashquan à l'est et l'île d'Anticosti au sud. En outre, des auteurs français du dernier quart du XVIe siècle indiquent le générique Golfe pour identifier ce très vaste rentrant du littoral.

Par exemple, François de Belleforest écrit en 1575 « Goulphe de saint Laurens ». De même Gaston Thevet note en 1586 « Bouche du grand fleuve de Canada » et « Golfe Carré » ou « S. Lau Rens ». Richard Hakluyt indique « Gulfe of S. Laurence » en 1600. Champlain a d'abord désigné cette entité sous les noms « grande baie de Canadas » et de « grand'Baye » en 1603. Puis il écrit « golfe st loran s », « golphe St Lauruens » et « Golphe St Laurens » sur ses cartes de 1612, 1613 et 1616. Il n'est pas inintéressant de noter que sur la carte de Vallard (vers 1547), le toponyme de langue portugaise Rio do Canada est inscrit en plein centre du golfe du Saint-Laurent. La carte de l'Italien Battista Agnese dite Pseudo-Agnese, publiée entre 1556-1560, indique « Golfo di Castelli » pour ce vaste rentrant. Il s'agit du déplacement et de la traduction italienne du toponyme Baye des Chasteaulx, nom désignant alors le détroit de Belle Isle.

En 1935, à l'occasion du 400e anniversaire du deuxième voyage de Jacques Cartier en Nouvelle-France, la Commission de géographie a redonné au rentrant de côte qu'il a exploré et baptisé « baye sainct Laurent » son nom d'origine mais adapté à l'orthographe moderne.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Laurent

Générique (avec ou sans particules de liaison) Golfe du

Type d'entité Golfe

Région administrative Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Les Îles-de-la-Madeleine (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 01023

Latitude nord     Longitude ouest 48° 15' 00" 62° 00' 00"

Coordonnées décimales -62      48.25

Carte topographique 1/50 000 12C/04

Carte topographique 1/20 000 12C/04-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012