Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Jean-de-la-Lande
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Implantée au sud-est de Dégelis, bornée au sud par la frontière qui sépare le Québec du Nouveau-Brunswick, Saint-Jean-de-la-Lande occupe un territoire de 108 km² dans la partie sud de la MRC de Témiscouata. Le ruisseau Baker Nord et le Petit ruisseau Baker contribuent à fertiliser les terres environnantes. Entre 1914 et 1918, un groupe d'étudiants procèdent à l'arpentage d'une partie du canton de Robinson. Au début des années 1920, quelques squatters néo-brunswickois s'installent à cet endroit, rapidement suivis par des familles de Sainte-Rose-du-Dégelé (Dégelis), qui occupent une bande de terre le long du ruisseau Baker, puis par des gens de Montréal, de Québec, de la Beauce, de Bellechasse. En 1923, la mission de Saint-Maur est instituée, nom qui rappelle la proximité de la paroisse de Saint-Benoît-de-Packington, saint Benoît de Nursie ayant été le maître de saint Maur (vers 512-584). À compter de 1932, le nom de celle-ci est modifié en Saint-Jean-de-la-Lande, en raison de la canonisation, en 1930, du martyr canadien Jean de La Lande, nom que reprendra le bureau de poste ouvert en 1933. Érigée canoniquement en 1964, la paroisse verra son nom retenu pour identifier la municipalité créée l'année suivante. La population jeannoise se compose principalement de cultivateurs, de travailleurs d'industrie et d'ouvriers de chantiers.

Jean de La Lande, aussi orthographié de Lalande, est originaire de Dieppe, en France. Il s'est joint à la communauté des Jésuites, sans toutefois y prononcer les vœux de religion. Arrivé en Nouvelle-France en 1642, il semble s'être joint à leur résidence de Trois-Rivières. En août 1646, le père Jérôme Lalemant l'envoie avec le père Isaac Jogues au pays des Iroquois. Le 18 ou le 19 octobre de la même année, ils sont tués tous les deux. Le pape Pie XI a canonisé Jean de La Lande en 1930. Il est l'un des martyrs canadiens.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]: La Lande, Jean de. c2000. (12 janvier 2012)

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Jean-de-la-Lande

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Bas-Saint-Laurent

Municipalité régionale de comté (MRC) Témiscouata

Municipalité Saint-Jean-de-la-Lande (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 13010

Longitude ouest     Latitude nord 68° 41' 00" 47° 26' 00"

Coordonnées décimales -68.68333, 47.43333

Carte topographique 1/50 000 21N/07

Carte topographique 1/20 000 21N/07-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012