Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Hilaire-de-Dorset

Origine et signification À 30 km au sud-ouest de Saint-Georges et immédiatement au sud de Saint-Honoré en Beauce, on retrouve la municipalité agro-forestière de Saint-Hilaire-de-Dorset qui compte une entité lacustre d'importance, le lac des Îles, jadis connu sous le nom de Lac de la Grande Coulée.

Elle tire son appellation de la paroisse de Saint-Hilaire-de-Dorset, érigée canoniquement en 1914 et civilement en 1916, par suite de son détachement de Saint-Sébastien, de Sainte-Martine et de Saint-Évariste-de-Forsyth. La municipalité créée en 1916 porte également le nom du bureau de poste ouvert en 1891, lequel rappelle le saint évêque de Poitiers, Hilaire (vers 315-vers 367), élevé à l'épiscopat vers 350. Il se distinguera au concile de Séleucie (359) par une attaque remarquable des fondements de l'arianisme. Théologien de renom, on lui doit plusieurs ouvrages célèbres, dont le Traité des mystères et Sur la Trinité, en douze livres. Par ailleurs, Poitiers est située dans la région française du Poitou, lieu d'origine de nombreux pionniers québécois. Quant au spécificatif Dorset, dont on a tiré la dénomination collective des citoyens, les Dorsétois, il identifie le canton dont la municipalité occupe les trois quarts. Proclamé en 1799, il fait allusion à un comté homonyme de l'Angleterre.

Les premiers habitants de l'endroit, deux familles de la plaine de Bellechasse, arrivent en ces lieux en 1860. La vente d'un boisé important à la compagnie forestière Breakey en 1896 donnera le coup d'envoi de l'exploitation forestière qui atteindra sa vitesse de croisière en 1926. En 1901, la paroisse compte 544 habitants, alors que douze ans plus tard il n'en reste que 300. La vente, en 1955, du boisé évoqué plus avant à la Domtar assurera une certaine continuité au travail en forêt.

L'économie de Saint-Hilaire repose de nos jours sur la production laitière et sur celle du sirop d'érable. La municipalité compte un Centre d'interprétation de la parole de la population locale, la Maison des gens de Saint-Hilaire, intégrée à l'Écomusée de la Haute-Beauce. Voir : Dorset (canton).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Hilaire-de-Dorset

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Beauce-Sartigan

Municipalité Saint-Hilaire-de-Dorset (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 29020

Latitude nord     Longitude ouest 45° 52' 00" 70° 51' 00"

Coordonnées décimales -70.85      45.86666

Carte topographique 1/50 000 21E/15

Carte topographique 1/20 000 21E/15-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012