Retour aux résultats Version imprimable

Lac Saint-François

Origine et signification Nom donné à cette partie élargie du haut Saint-Laurent comprise entre Salaberry-de-Valleyfield et Akwesasne, en Montérégie. Long de 50 km et d'une largeur maximale de 8 km, le lac Saint-François chevauche la limite du Québec et de l'Ontario. Dans cette province, son nom officiel est cependant Lake St. Francis. Un grand nombre d'îles et d'îlots parsèment la section amont du lac.

L'attribution du nom remonte à l'année 1656, alors que des Jésuites avaient entrepris une expédition pour « faire la guerre aux Démons » chez les Wendats (Hurons). Partis de Québec, ce 17 mai, cinq missionnaires accompagnés de plusieurs Français remontent le Saint-Laurent sous la direction du père François Le Mercier, supérieur des missions de la Nouvelle-France. Un mois plus tard, ils arrivent à l'entrée du lac : « Le dix-septiéme du mesme mois, nous nous trouuâmes au bout d'vn Lac que quelques-vns confondent auec le Lac de Sainct Louis; nous luy donnâmes le nom de Sainct François pour le distinguer de celuy qui le precede. Il a bien dix lieuës de long et trois ou quatre de large en quelques endroits; il est remply de quantité de belles isles en ses emboucheures. Le grand fleuue de Sainct Laurens s'elargissant et repandant ses eaux d'espaces en espaces, fait ces beaux Lacs, puis en les resserrant, il reprend le nom de Riuiere » (Relations des Jésuites).

Il est difficile de se prononcer avec certitude sur l'origine du toponyme. Il est possible que les missionnaires aient voulu honorer la mémoire de saint François Xavier, canonisé en 1602, le premier des leurs à établir une mission en Chine. Mais on peut penser aussi qu'il évoque François de Lauson, alors seigneur de La Citière, qui en avait détaché la seigneurie de la Prairie-de-la-Madeleine en 1647. Cette même année 1656, paraissait la carte du géographe Nicolas Sanson d'Abbeville intitulée Le Canada ou Nouvelle France. Le lac Saint-François y est représenté avec l'indication toponymique Naroua Lac, un nom de signification inconnue et sans doute d'origine amérindienne.

Le lac Saint-François constitue un exemple intéressant de stabilité toponymique. Depuis son attribution en 1656, ce nom n'a pas varié, hormis l'adaptation anglaise qui en a été faite. Ainsi retrouve-t-on « L. S François » sur une carte de Guillaume Delisle (1703), « Lac St. François » sur une carte de Bellin (1755) et « L. St François » sur la carte d'Eugène Taché (1870). Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la forme anglaise préexistait à la Conquête. Le nom St. Francis Lake figure sur la carte de Hermann Moll (1715; révisée en 1732). De son côté, Joseph Bouchette emploie Lake St Francis sur sa Carte topographique de la province du Bas-Canada (1815).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-François

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Saint-Laurent

Municipalité Saint-Anicet (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 69070

Latitude nord     Longitude ouest 45° 09' 25" 74° 22' 22"

Coordonnées décimales -74.37278      45.15694

Carte topographique 1/50 000 31G/01

Carte topographique 1/20 000 31G/01-0201

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012