Retour aux résultats Version imprimable

Sainte-Edwidge-de-Clifton
La Commission de toponymie décline toute responsabilité quant à l'exactitude des fonds de carte (ex. : le tracé des frontières, qui n'est pas conforme à la position du gouvernement du Québec) et de la nomenclature qui y figure.

Origine et signification Baignée par la rivière aux Saumons, cette municipalité de l'Estrie, bornée au nord par Martinville et à l'ouest par Compton, se situe à 16 km au nord-est de Coaticook, dans une région à la topographie variée, où les terres hautes disputent le territoire aux terres basses, les collines aux vallées, dans un environnement parsemé de lacs et de rivières à faire rêver. On peut fixer à la fin du XVIIIe siècle l'ouverture du canton de Clifton, bien qu'il faille attendre les années 1840 pour que les premiers colons, en provenance du Vermont et du Massachusetts, commencent à prendre possession des lots. Les Canadiens français, les Québécois de l'époque, se joindront à ce noyau initial à partir de 1849. Stanislas Drapeau signale qu'en 1851 les 350 habitants étaient tous d'origine britannique. En 1861, l'endroit comptait 10 habitants de langue française sur une population totale de 544 âmes. La paroisse de Sainte-Hedwidge, érigée canoniquement en 1865, est desservie comme mission dès 1862. Par la suite, un bureau de poste s'ouvre en 1867, dont l'appellation, Sainte-Edwidge, est amputée du h initial. En 1895, la municipalité du canton de Clifton sera divisée en municipalité du canton de Clifton et municipalité du canton de Sainte-Edwidge-de-Clifton. Sainte Hedwige ou Edwige (1174-1243), épouse d'Henri le Barbu, duc polonais de Silésie (Europe centrale) en 1186, a vu son nom retenu parce que la paroisse a été érigée un 16 octobre, date de la fête de cette sainte. Son époux et elle ont fondé de nombreux monastères en Europe. Devenue veuve, elle se retire, en 1209, à l'abbaye cistercienne de Trzebnica qu'elle avait jadis fondée. Quant au canton de Clifton, proclamé en 1799, il évoque un faubourg de Bristol en Angleterre, dans le Gloucester. Vers 1980, les Edwidgiens accueillaient des Égyptiens, des Suisses, des Cambodgiens venus commencer une nouvelle vie à cet endroit.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sainte-Edwidge-de-Clifton

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de canton

Région administrative Estrie

Municipalité régionale de comté (MRC) Coaticook

Municipalité Sainte-Edwidge-de-Clifton (Municipalité de canton)

Code géographique de la municipalité 44055

Longitude ouest     Latitude nord 71° 41' 00" 45° 12' 00"

Coordonnées décimales -71.68333, 45.2

Carte topographique 1/50 000 21E/04

Carte topographique 1/20 000 21E/04-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012