Retour aux résultats Version imprimable

Lac Bienville
Amichinatwayach (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone
Apisikamis (Lac)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Situé à 400 m d'altitude et presque à mi-chemin entre le lac Saint-Jean et le cap Wolstenholme – point le plus septentrional du Québec – ce grand lac d'une superficie de 1047 km², parsemé d'innombrables îles surtout près de ses côtes, constitue la source principale de la Grande rivière de la Baleine qui débouche dans la baie d'Hudson, à environ 300 km du lac, en ligne droite. Il est alimenté par de nombreuses nappes d'eau, surtout à l'est, où elles arrosent des terres qui atteignent les 700 m d'altitude et qui séparent le réservoir de Caniapiscau, appartenant au bassin hydrographique de la baie d'Ungava, du lac Bienville, drainé vers la baie d'Hudson. Sur la carte préliminaire du père Laure (1731 ou un peu avant), ce lac est identifié par Apichikamich, mot amérindien qui a survécu sous la graphie Abchigamich pour désigner, encore en 1916, la rivière sur le parcours de laquelle il se trouvait et signifiant assez curieusement petite quantité d'eau, allusion sans doute à la faible profondeur du lac. En cri, le lac Bienville est appelé Amichinatwayach, grand lac de la rivière. Le nom Bienville, indiqué comme désignation nouvelle dans la première Nomenclature des noms géographiques de la province de Québec en 1916, est celui de Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville (1680-1767), frère du célèbre Pierre Le Moyne d'Iberville avec qui il participa à la conquête du fort Nelson et des autres postes occupés par les Anglais à la baie d'Hudson, en 1697-1698. Voilà pourquoi son nom se retrouve dans cette région. Bienville est le titre dont Jean-Baptiste hérita à la mort de son frère François, en 1691. Ce personnage important de l'histoire de la Nouvelle-France, créé chevalier de Saint-Louis en 1717, fondateur de La Nouvelle-Orléans en 1718, a été gouverneur de la Louisiane de 1713 à 1726 et de 1733 à 1743.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Bienville

Générique (avec ou sans particules de liaison) Lac

Type d'entité Lac

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Rivière-Koksoak (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 99902

Latitude nord     Longitude ouest 55° 04' 45" 72° 51' 40"

Coordonnées décimales -72.86111      55.07917

Carte topographique 1/50 000 33P/02

Carte topographique 1/20 000 33P/02-0101

Variantes traditionnelles autochtone

  • Amichinatwayach (Lac)

    Amichinatwayach est un nom que les Cris utilisent pour parler du lac Bienville. Il signifie « le lac du gros rocher ». Voir aussi Apisikamis.

  • Apisikamis (Lac)

    Apisikamis est un nom que les Cris utilisent pour parler du lac Bienville. Il signifie « le lac où il y a peu d'eau ». Voir aussi Amichinatwayach.

Ancien nom

  • Lac Apiskigamish

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012