Retour aux résultats Version imprimable

Sainte-Anne-de-Beaupré
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Qui n'a jamais entendu parler de Sainte-Anne-de-Beaupré? Probablement personne, puisque cette ville de la Côte-de-Beaupré constitue un lieu de pèlerinage de renommée mondiale qui accueille le 26 juillet, fête de sainte Anne, des milliers de malades en quête d'un espoir de guérison et de pèlerins à la confiance profonde envers la grande thaumaturge. Implantée sur la rive nord du fleuve à la hauteur de la pointe est de l'île d'Orléans, entre Château-Richer et Beaupré, cette municipalité a repris la dénomination de la paroisse fondée dès 1657 et canoniquement érigée en 1684. Cette dernière, connue sous le nom abrégé de Sainte-Anne au XVIIe siècle, a suscité la forme Sainte-Anne-du-Petit-Cap plus tard, laquelle est demeurée en usage jusqu'au début du XIXe siècle. Une première mention de Sainte-Anne-de-Beaupré remonterait à 1742. En juillet 1845, la municipalité de la paroisse de Sainte-Anne-de-Beaupré était officiellement créée, abolie en 1847, rétablie en 1855, puis annexée, en 1906, à la municipalité de village créée en mai de cette année-là. Cependant, dès 1920, une nouvelle municipalité de paroisse, détachée de la municipalité de village, voyait le jour. L'actuelle ville a pu être formée grâce à la fusion intervenue entre ces deux entités municipales en 1973. Jusqu'à présent, on estime que des marins d'origine bretonne auraient établi un sanctuaire consacré à sainte Anne, mère de Marie, par suite de leur sauvetage miraculeux d'un naufrage assuré. Ayant abordé à l'emplacement actuel de la municipalité, ils ont fondé en quelque sorte la paroisse dont la première chapelle était construite en 1658. Cette année-là, le premier miracle dûment constaté a eu lieu, suscitant plus tard les blasons de Miracles et de Médailles attribués encore de nos jours aux citoyens. Quant à l'élément Beaupré, qui remonte au moins à 1636, appliqué aussi à toute la côte, il souligne la présence de foin de grève qui abondait jadis et qui a joué un rôle essentiel dans les débuts pour l'alimentation du bétail. On doit voir dans l'élément Beaupré une valeur locative qui renvoie à la seigneurie; du même coup, il permet de distinguer des autres lieux nommés Sainte-Anne.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sainte-Anne-de-Beaupré

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Ville

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) La Côte-de-Beaupré

Municipalité Sainte-Anne-de-Beaupré (Ville)

Code géographique de la municipalité 21030

Longitude ouest     Latitude nord 70° 56' 00" 47° 01' 00"

Coordonnées décimales -70.93333, 47.01667

Carte topographique 1/50 000 21M/02

Carte topographique 1/20 000 21M/02-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012