Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Saint-Cyr

Origine et signification Depuis la parution du nom « Rivière Saint-Cyr » dans le Répertoire toponymique de 1969, jusqu'au 24 septembre 2003, date d'une séance de la Commission de toponymie, la description de cette rivière se lisait comme suit : « Longue de 125 km environ, la rivière Saint-Cyr prend sa source à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest du réservoir Gouin, contiguë au lac Mégiscane. Elle se faufile vers le nord en formant les lacs Bailly, Barry et Saint-Cyr puis se déverse dans la rivière Opawica par le lac Doda. La Saint-Cyr fait partie du grand réseau hydrographique de la rivière Nottaway dont l'embouchure se trouve à environ 325 km en direction nord-ouest dans la baie de Rupert, vaste échancrure de la côte sud-est de la baie James ». Aujourd'hui, nous savons que la rivière ne peut couler à la fois vers le nord jusqu'au lac Doda et vers le sud jusqu'au lac Canusio; aussi, la Commission de toponymie a retenu une nouvelle désignation pour singulariser ce dernier tronçon sud, lors de sa séance de septembre 2003. La démarche corrige un problème d'identification de l'appartenance du bassin versant, qui nous a été formulé par le Service de la connaissance et de l'expertise du milieu hydrique du ministère de l'Environnement. Ainsi, le nom « Rivière Saint-Cyr Sud » a été retenu pour identifier le segment de ce cours d'eau issu du lac Barry et coulant vers le sud, lequel fait partie du bassin du réservoir Gouin, par opposition à « Rivière Saint-Cyr » qui reste le dénommant vers le nord, puisque la rivière fait partie du bassin de la rivière Rupert. La rivière Saint-Cyr fut ainsi nommée par l'arpenteur Henry O'Sullivan, lorsqu'il parcourait cette région entre 1897 et 1899, afin d'honorer Arthur Saint-Cyr (1860-1923), son assistant de 1879 à 1886, soit jusqu'à l'obtention du double titre d'arpenteur provincial et fédéral. Peu de temps après, Arthur Saint-Cyr devient responsable de la localisation et de la construction du chemin de fer de la compagnie Quebec Central devant relier les villes de Lévis et de Sherbrooke. Par la suite, il quitte le Québec pour l'Ouest canadien, où il cessera ses activités professionnelles en 1914.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Cyr

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Eeyou Istchee Baie-James (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 99060

Latitude nord     Longitude ouest 49° 19' 12" 75° 18' 42"

Coordonnées décimales -75.31167      49.32

Carte topographique 1/50 000 32G/06

Carte topographique 1/20 000 32G/06-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012