Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Christophe-d'Arthabaska

Origine et signification Érigée principalement au sud du mont Christo, sur les rives de la rivière Nicolet, cette municipalité de paroisse, dont le nom reprend celui de la paroisse érigée canoniquement en 1851, doit son appellation à cette particularité. Christo identifierait Jean-Chrysostome ou Christophe Marcoux, dont les compagnons abrégeaient le prénom en Christo, qui s'était livré à la chasse sur ce territoire avant 1830. Commémoration également de saint Christophe, personnage dont la vie a donné lieu à plusieurs légendes, comme c'est le cas pour plusieurs saints familiers du peuple et qui aurait fait traverser sur ses épaules un cours d'eau au Christ ayant emprunté les traits d'un enfant. Il demeure intéressant d'observer que ce nom, en grec, a pour forme Christo-phoros, porte-Christ. Patron des voyageurs et des automobilistes en particulier, saint Christophe est disparu du calendrier romain depuis 1970. Arthabaska reprend l'appellation du canton proclamé en 1802, dans lequel la municipalité se situe en partie. Compte tenu du fait qu'on se trouve plutôt en territoire abénaquis, il est sans doute préférable d'opter pour l'interprétation donnée par le chef Joseph Laurent, en 1884, qui la tire du mot abénaquis albataska, là où il y a beaucoup de mares d'eau stagnantes. Établie en 1846, à l'est de Victoriaville et à l'ouest de Chesterville, Saint-Christophe-d'Arthabaska prospère grâce à deux industries principales : la production du sucre d'érable et le sall ou salin, produit tiré des cendres de l'orme, de l'érable et du merisier qui contribue à former de la potasse, éléments clés de l'économie christophienne. Saint-Christophe – orthographié volontiers Chrystophe au XIXe siècle –, comme on identifie couramment l'endroit, constitue un très ancien centre de production de la perlasse, particulièrement recherchée pour la fabrication du savon. À l'époque, on trouvait dans la région principalement le hêtre, le bouleau, l'orme et un peu de pin. Voir : Arthabaska (canton).

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Christophe-d'Arthabaska

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité de paroisse

Région administrative Centre-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Arthabaska

Municipalité Saint-Christophe-d'Arthabaska (Municipalité de paroisse)

Code géographique de la municipalité 39060

Latitude nord     Longitude ouest 46° 02' 00" 71° 53' 00"

Coordonnées décimales -71.88333      46.03333

Carte topographique 1/50 000 21L/04

Carte topographique 1/20 000 21L/04-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012