Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Charles-Borromée

Origine et signification Au nord de Joliette, située à proximité, bornée à l'est par la rivière L'Assomption, jouxtant Notre-Dame-des-Prairies, se blottit la municipalité de Saint-Charles-Borromée. Les pionniers charlois, venus de Saint-Ambroise-de-Kildare, de Saint-Paul et de Sainte-Mélanie, commencent à défricher l'endroit dans la première moitié du XIXe siècle. On assiste, dès 1840, à la fondation de la paroisse de Saint-Charles-Borromée, dont l'érection canonique surviendra en 1843. Deux ans plus tard, c'est l'érection de Saint-Charles-Borromée-du-Village-d'Industrie, municipalité de paroisse à l'origine de Joliette (1864), identifiée comme L'Industrie à ses débuts. Celle-ci cessera d'exister en 1847 et son territoire deviendra partie de la municipalité du comté de Berthier. La municipalité de la paroisse de Saint-Charles-Borromée sera créée en 1855 et verra son statut modifié en 1986.

Entre-temps, en 1957, le territoire de Saint-Charles-Borromée a été amputé pour former les municipalités de la paroisse de Notre-Dame-des-Prairies et de Saint-Charles-Borromée-Sud. Le rôle important de Barthélemy Joliette, qui fait bâtir une scierie et un moulin à farine en 1832 sur les bords de la rivière L'Assomption, n'est pas étranger totalement au choix de la dénomination retenue pour la paroisse originelle. En effet, celui-ci et son épouse, née Marie-Charlotte Tarieu Taillant de Lanaudière (1795-1871), à qui il avait uni sa destinée en 1813, se sont largement impliqués dans la construction de l'église locale. Comme sainte Charlotte n'existait pas, on a masculinisé le prénom de la dame et rapproché celui-ci de saint Charles Borromée (1538-1584), neveu du pape Pie IV, cardinal et archevêque de Milan. Il est le fondateur de la congrégation des Oblats et le réformateur de la discipline ecclésiastique du XVIe siècle. 

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1986-11-06

Spécifique Saint-Charles-Borromée

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Lanaudière

Municipalité régionale de comté (MRC) Joliette

Municipalité Saint-Charles-Borromée (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 61035

Latitude nord     Longitude ouest 46° 03' 00" 73° 28' 00"

Coordonnées décimales -73.46667      46.05

Carte topographique 1/50 000 31I/03

Carte topographique 1/20 000 31I/03-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012