Retour aux résultats Version imprimable

Rivière Saint-Charles
Oria'enrak (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification D'une longueur d'environ 35 km, cette rivière, qui arrose la ville de Québec, prend sa source dans le lac Saint-Charles, au nord-ouest de la Capitale. Son cours très sinueux s'attarde en méandres surtout dans la basse plaine en amont de son embouchure du Saint-Laurent.

Ce cours d'eau est connu sous l'appellatif Petite Rivière depuis au moins le tout début du XVIIsiècle. Il prit cependant le nom de Rivière Saint-Charles entre 1615 et 1625. Dans une lettre du 27 février 1621, Charles de Boves ou Desboues constate que la fondation du couvent des Récollets a été désignée sous le nom de Saint-Charles et se réjouit de voir cette fondation mise du même coup sous la protection du grand réformateur saint Charles Borromée. Le père Charles Lalemant écrit en 1626 : « la Rivière sur laquelle eux (les Récollets) et nous sommes logés, s'appelle la Rivière S. Charles, ainsi nommée quelque temps auparavant que nous vinssions. » Le couvent des Récollets, construit près de la Petite Rivière, dont l'église est terminée et bénite le 25 mai 1621, a reçu le nom de Saint-Charles et on a attribué la même appellation au cours d'eau. L'historien Chrestien Le Clercq précise en 1691 que : « La petite rivière était appeléeCabir Coubat par les Sauvages, à raison des tours & retours qu'elle fait en serpentant, & des pointes de terres qu'elle forme : nos Pères lui donnèrent le nom de Saint Charles, qu'elle conserve encore aujourd'hui en mémoire & a l'honneur de Monseigneur Charles des Bouës, ou Des Boves, grand Vicaire de Pontoise, Père et Fondateur de notre Mission. » Dès 1636, le récollet Sagard avait indiqué qu' : « une petite rivière que nous appelons de S. Charles, & les Montagnais Cabirecoubat, à raison qu'elle tourne et fait plusieurs pointes. » Selon Le Foyer canadien, les Hurons (Wendats) appelaient ce cours d'eau Oriaouenrak, rivière à la truite. Le 14 septembre 1535, Jacques Cartier avait baptisé ce cours d'eau « ripvière saincte Croix » parce qu'il arriva à « saincte Croix » – aujourd'hui Québec – le jour de l'Exaltation de la Sainte Croix. Ce cours d'eau est indiqué Rivière Saint-Charles sur les cartes de Champlain (1632) et de Bourdon (vers 1641), ce dernier inscrivant en plus Lac Saint-Charles pour la nappe d'eau à la source de la rivière.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Charles

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière

Type d'entité Rivière

Région administrative Capitale-Nationale

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Québec (Ville)

Code géographique de la municipalité 23027

Latitude nord     Longitude ouest 46° 49' 15" 71° 13' 02"

Coordonnées décimales -71.21722      46.82083

Carte topographique 1/50 000 21L/14

Carte topographique 1/20 000 21L/14-0102

Variante traditionnelle autochtone

  • Oria'enrak (Rivière)

    Oria'enrak, ou Oriaouenrakest le nom que les Wendats utilisent pour parler de la rivière Saint-Charles. Il signifie « rivière à la truite ».

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : novembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012