Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Benjamin

Origine et signification Établie en 1897, la municipalité de Saint-Benjamin jouxte Saint-Odilon-de-Cranbourne, au nord, et Saint-Prosper, au sud, à peu de distance de Beauceville. Les Benjaminois jouissent d'un magnifique panorama grâce à la position géographique des lieux, accrochés aux flancs des Appalaches et arrosés par la rivière Famine qui serpente à l'est.

Le territoire fut d'abord visité par des prospecteurs, en 1864, à la faveur de la fameuse ruée vers l'or que la Beauce a connue à cette époque. À la fin du XIXe siècle, vers les années 1882, un pionnier répondant au nom de Busque s'établit sur les bords d'un lac qui portera son nom, tout près de l'actuelle municipalité de Saint-Benjamin. Ainsi, Lac-à-Busque constituera la première appellation de ce territoire.

Plus tard, en 1895, année de la création du bureau de poste, un groupe de colons demandent l'érection d'une nouvelle paroisse dont le territoire est issu de Saint-Georges, Saint-Odilon-de-Cranbourne et de Saint-François, en Beauce, patrie du ci-devant Busque. Celle-ci reçoit le nom de Saint-Benjamin qu'elle transmettra à la municipalité, en l'honneur de l'abbé Benjamin Demers (1848-1919), curé de Saint-François-de-Beauce (1886-1892) et promoteur de la fondation de la nouvelle paroisse. Responsable de la cure de Saint-Gilles de 1880 à 1886, il est l'auteur de Notes sur la paroisse de St-François de la Beauce (1891), de La paroisse de St-Romuald d'Etchemin (1906) et de Quelques notes sur la Pointe-aux-Trembles, où il avait été vicaire de 1875 à 1876.

L'économie locale a longtemps reposé sur l'agriculture et les scieries, les érablières fournissant un revenu d'appoint. Elle a pu être développée grâce à l'arrivée du chemin de fer au début du XXe siècle, le Quebec Central ayant construit une voie reliant Saint-Georges au lac Frontière, laquelle passe à 9 km de Saint-Benjamin. Les trains ont été supprimés en 1967. La population benjaminoise travaille dans les localités environnantes.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Benjamin

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) Les Etchemins

Municipalité Saint-Benjamin (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 28025

Latitude nord     Longitude ouest 46° 17' 00" 70° 36' 00"

Coordonnées décimales -70.6      46.28333

Carte topographique 1/50 000 21L/07

Carte topographique 1/20 000 21L/07-0102

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012