Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Aubert

Origine et signification En 1857, une partie du territoire de la municipalité de la paroisse de Saint-Jean-Port-Joli était détachée pour former la municipalité de Saint-Aubert, localité agricole constituée de plateaux et de nombreuses collines et marquée de la présence d'une partie des monts Notre-Dame. Ce pittoresque endroit se situe à 96 km de Québec et voisin au sud-est de Saint-Jean-Port-Joli. Sa dénomination, qui provient de celle de la paroisse érigée en 1856 et qui a été attribuée au bureau de poste ouvert en 1858, évoque un prélat français, évêque d'Avranches, mort en 725. Vers 706-709, il fit ériger à saint Michel une chapelle sur le site qui allait devenir l'abbaye du Mont-Saint-Michel, aux limites de la Normandie et de la Bretagne, sur la Manche. Cependant, c'est davantage à Philippe-Joseph Aubert de Gaspé (1786-1871), seigneur de Saint-Jean-Port-Joli et à toute la famille Aubert que l'on a voulu rendre hommage. Avocat, shérif du district de Québec (1816), il sera destitué de sa charge en 1822, reconnu coupable d'un important détournement de fonds. De Gaspé est réputé pour sa grande générosité qui entraînera sa ruine. D'autre part, incapable de rembourser la Couronne et plusieurs créanciers, de Gaspé fut emprisonné en 1838, après un jugement de Cour intervenu en 1834. Il fut élargi en 1841, grâce à l'adoption d'une loi, ce qui ne le libéra pas pour autant de la totalité de ses dettes anciennes. Après 1842, il s'installe rue des Remparts, à Québec et passe les étés à Saint-Jean-Port-Joli. Dans son grand âge, il se retire dans le manoir de ses ancêtres pour y écrire dans le calme, parmi les livres, au milieu des siens et avec la nature pour toile de fond. Il publiera à l'âge vénérable de 77 ans ses Anciens Canadiens (1863) et ses Mémoires (1866). Les Aubertois voient leur économie s'alimenter au triple domaine de l'agriculture, de la villégiature et de l'exploitation de l'érable à sucre.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Aubert

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Chaudière-Appalaches

Municipalité régionale de comté (MRC) L'Islet

Municipalité Saint-Aubert (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 17055

Latitude nord     Longitude ouest 47° 11' 00" 70° 13' 00"

Coordonnées décimales -70.21667      47.18333

Carte topographique 1/50 000 21M/01

Carte topographique 1/20 000 21M/01-0202

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : octobre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012