Retour aux résultats Version imprimable

Saint-Anicet
Nécessite l'installation du plugiciel Google Earth

Origine et signification Cette municipalité prend place dans le territoire québécois, au nord de Godmanchester et au sud-ouest de Salaberry-de-Valleyfield, sur la rive sud du lac Saint-François, à une centaine de kilomètres de Montréal. Son nom est dédié à la mémoire de saint Anicet, pape de 155 à 166. Ce pontife, probablement d'origine syrienne, serait mort martyr. Sa fête est célébrée le 17 avril. Deux autres Anicet, martyrisés à mort au IVe siècle, figurent au martyrologe romain.
Cette dénomination a été retenue pour identifier la mission fondée en 1810; elle a été officiellement érigée en paroisse en 1827 sous l'appellation Saint-Anicet-de-Godmanchester - la paroisse se trouve dans le canton de godmanchester. En 1851, la forme abrégée Saint-Anicet est retenue pour la désignation du bureau de poste, ainsi que pour la municipalité de paroisse établie en 1845 et abolie en 1847. Elle sera reconstituée en 1855. Son statut de municipalité de paroisse a été modifié pour celui de municipalité, le 10 décembre 2011.
L'histoire des lieux débute en 1788 avec l'arpentage du territoire du canton de Godmanchester. Un groupe d'Acadiens s'y installe avant 1795. Des Irlandais et des Canadiens français fondent la localité, vers 1820, et deux autres agglomérations Cazaville et La Guerre. La grande qualité de la forêt locale permet le développement d'une économie forestière. Celle-ci est écartée pour l'agriculture au milieu du XIXe siècle. De nos jours, l'agriculture et l'industrie touristique constituent les deux pôles principaux de l'activité économique anicetoise.
Les deux personnages les plus célèbres et associés à Saint-Anicet demeurent ceux du cardinal Paul-Émile Léger, né en 1904 à Salaberry-de-Valleyfield et décédé en 1991 à Montréal, et de son frère, Jules, né en 1913 à Saint-Anicet et décédé à Ottawa, en 1980. Ce dernier a occupé le poste de gouverneur général du Canada de 1974 à 1979.

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Saint-Anicet

Générique (avec ou sans particules de liaison)

Type d'entité Municipalité

Région administrative Montérégie

Municipalité régionale de comté (MRC) Le Haut-Saint-Laurent

Municipalité Saint-Anicet (Municipalité)

Code géographique de la municipalité 69070

Longitude ouest     Latitude nord 74° 21' 00" 45° 07' 00"

Coordonnées décimales -74.35, 45.11666

Carte topographique 1/50 000 31G/01

Carte topographique 1/20 000 31G/01-0101

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : mars 2014

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012