Retour aux résultats Version imprimable

Rivière du Sable
Misinichikw Sipi (Rivière)  - Variante traditionnelle autochtone

Origine et signification Important tributaire de la rivière Caniapiscau, sur sa rive droite, dont l'embouchure se trouve à quelque 120 km au nord-ouest de Schefferville, la rivière du Sable a été au cœur d'une confusion géographique et toponymique, à la fois quant à sa source et quant à son nom. Contrairement à ce qu'indiquent la carte de Mme Mina Benson Hubbard dans le compte rendu (1908) relatant son expédition de la rivière George, celle du district d'Ungava parue dans le neuvième rapport de la Commission de géographie du Canada (James White, 1911) ainsi que les cartes du feuillet nord de la province de Québec publiées par le ministère des Terres et Forêts en 1914 et 1935, la rivière du Sable n'est pas un émissaire du lac du Sable, bien que tous deux appartiennent au bassin hydrographique de la Caniapiscau. La Commission de géographie du Québec a accepté le nom Rivière du Sable en 1944, en remplacement de Sandy River, en croyant que la rivière constituait l'émissaire du lac du Sable. Sandy River apparaissait pour sa part dans le livre de Mme Hubbard et le rapport de White. Il constituerait, selon ce dernier, la traduction du nom amérindien Katakawamastuk. Selon les Naskapis d'aujourd'hui, la véritable rivière du Sable serait plutôt un tributaire gauche de celle-ci, la rivière Kayakawakamau, dont le nom signifie « rivière du lac de la plage sablonneuse ». Ce lac est l'actuel lac Weeks, que les Naskapis nomment Kayakawakamau. Quant à la rivière du Sable, ils l'appellent Misinichikw Sipi, c'est-à-dire « rivière de la grosse loutre », d'après cette loutre géante qui, selon leurs mythes, vivait dans une caverne ou un trou près du canyon Eaton, en un endroit dénommé Kwatasiu situé à une douzaine de kilomètres en aval de l'embouchure de la rivière. La toponymie innue confirme le rapport entre le cours d'eau et une loutre géante : Meshen Tsuk Shipu, « rivière de la grosse loutre », tel est le nom de la rivière du Sable pour les Innus. Ce nom est d'ailleurs conjointement attribué à la rivière Kayakawakamau, ce qui ajoute à la confusion. On retrouve aussi des traces de cette loutre géante dans la toponymie de langue anglaise, puisqu'un tributaire modeste de la rivière du Sable porte le nom officiel de Ruisseau Big Otter, nom qui signifie « grosse loutre ». Les cartes de White et de Mme Hubbard présentent un Big Otter River comme affluent de la rivière du Sable, mais elles exagèrent l'importance du cours d'eau.

Source :
Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

Date d'officialisation 1968-12-05

Spécifique Sable

Générique (avec ou sans particules de liaison) Rivière du

Type d'entité Rivière

Région administrative Nord-du-Québec

Municipalité régionale de comté (MRC) Hors MRC

Municipalité Rivière-Koksoak (Territoire non organisé)

Code géographique de la municipalité 99902

Latitude nord     Longitude ouest 55° 29' 52" 68° 20' 39"

Coordonnées décimales -68.34417      55.49778

Carte topographique 1/50 000 23N/08

Carte topographique 1/20 000 23N/08-0201

Variante traditionnelle autochtone

  • Misinichikw Sipi (Rivière)

    Misinichikw Sipi est le nom que les Naskapis utilisent pour parler de la rivière du Sable. Il signifie « la rivière de la grosse loutre ».

Nouvelle recherche

Date de la dernière mise à jour : décembre 2018

Québec

© Gouvernement du Québec, 2012